Pour « Offense au Chef de l’Etat », El Hadji Amadou Sall à nouveau à la Bag ce matin


Pour « Offense au Chef de l’Etat », El Hadji Amadou Sall à nouveau à la Bag ce matin
DAKARACTU.COM - L’ancien ministre de la Justice, El Hadji Amadou Sall, est convoqué par la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles où il se trouve depuis ce matin à 8h35mn. On remarque sur place la présence de quelques responsables du Pds venus le soutenir. Nul doute qu'il fera face ce matin au procureur, après sa garde à vue d'hier soir. De toutes les façons, nos antennes sont bien déployées dans cette direction, prêtes à déceler le moindre indice...
Mercredi 26 Décembre 2012
Dakaractu Redacteur




1.Posté par kheuss le 26/12/2012 10:41
Macky est un imbécile, un rancunier, un vaux rien. c'est dommage pour le Sénégal. Le Sénégal mérite mieux.

2.Posté par esclave le 26/12/2012 10:52
comme on dit en wolof "liy raam ci niak bi la dieum". Je vois que bon nombre de citoyens se réjouissent de ce qui arrivent aux gens du pds que je digère pas du tout. Mais tt ceci est à mon avis les prémisses d'une dictature...attendons de voir après eux maky sall sera bien installé, va batir une police forte et mater le peuple qui l'a élu...qui vivra verra....

On verra si les yen a marre et autres vont subir le meme sort s’il osent élever la voix. Autrement le peuple saura que ts ces actes du président sont purement politique, et franchement yen a marre des interminables querelles politiques ce gouvernement ferait mieux de régler les besoins primordiaux des sénégalais.

3.Posté par NGORA KENG + DEVELLOPPE SEXE le 26/12/2012 10:58
NGORA KENG SOIGNE L EJACULATION PRECOCE L IMPUISSANCE DONNE DE L APPETIT SEXUELLE TRAITE LA FAIBLESSE SEXUELLE DEVELOPPE LE SEXE PURIFIE LE SANG DONNE UNE BONNE ERECTION DURABLE SANS EFFET SECONDAIRE CONTACT 77 338 43 06 LIVRAISON POSSIBLE PARTOUT

4.Posté par tarass le 26/12/2012 11:00
on ne peut pas avoir exercé des fonctions de ministre et se mettre a insulter un President de la Republique c'est insensé

5.Posté par samba le 26/12/2012 11:48
REWANDE dangenkoy yamale seen keur PRESIDENT dankoy respecte yaw amadou sall yak ousman ngom boyaboo ngeen nopi manoulena wax ba doungen goxxi xalissou rew mingenn satt waxak youkhok tamatek yeppa ty yam maky boulen toppoul ngen andi sounou xaliss dou am 2 em MANDAT te yenn diarralou len koko dellossi xaliss rekk mba dee ty kasso bi yaw ousman nak danga deffe ni woon interieur moy sa keur loune deff ngako fy waye tu va payer les peau casse

6.Posté par mamadou ndiaye le 26/12/2012 14:59
Sénégal ! Qu’as-tu fait de ton héritage ?
Quand bon sang ! nous Sénégalais allons nous nous mettre au travail ?
Peut-on continuer à parler de politique tout le temps, à pomper l’air aux Sénégalais une année durant avec de la politique ?
La presse peut elle être plus responsable et cesser de limiter l’information à ce qui ne se passe que sur l’aire politique ?
Comme bon nombre de nos compatriotes , j’ai regardé l’autre jour un reportage sur le Rwanda ( réalisé par des journalistes de la TFM) et j’ai eu honte de voir que malgré l’instabilité politique et les tragédies qui ont caractérisé et traversé ce pays, le Rwanda renaît admirablement et mieux se positionne –aujourd’hui comme l’un des potentiels dragons économiques d’Afrique .Pendant qu’on ne rencontre pas un seul bout de papier ou sachet dans les rues de Kigali capitale du Rwanda Dakar notre capitale ploie sous la crasse, le chaos, le désordre et les odeurs nauséabondes. On est même tenté de se demander qu’ont fait les Sénégalais au Bon Dieu pour que ce Sénégal (pourtant très tôt ouvert sur l’Orient et l’Occident) n’a manifestement rien capitalisé de sa proximité et de ses relations avec ces grandes régions du monde, au point de continuer à marquer le pas voilà plus d’un demi-siècle maintenant Le Sénégal patauge toujours dans les contreperformances et se laissant même devancer par des pays sans comparaison sur le plan du potentiel humain. La stabilité politique n’est pas seulement synonyme de tenue régulière d’élections et de survenue d’alternances, elle est surtout et essentiellement la capacité de la classe politique à bâtir de larges consensus sur les missions régaliennes de l’Etat, en fait ! sur comment engager la construction du Sénégal d’aujourd’hui et préparer le Sénégal de demain dans un environnement de compétition implacable où seuls les pays les mieux préparés « survivront » Limiter la pratique politique ( si courante en Afrique) à diaboliser le tenant du pouvoir quand on est dans l’opposition, à pourchasser l’adversaire et à le traquer quand on est au pouvoir constitue le seul et unique boulet qui maintient la presque totalité des pays d’Afrique dans le surplace, le marasme et le « peuthieuhoo »chronique
L’heure est grave et le temps presse
Revenons aux fondamentaux de la politique qui est de porter un projet et une ambition pour son pays, revenons aux fondamentaux de la politique qui est de chercher à manager une équipe, de mettre tout le monde au travail et avec comme ultime finalité celle de faire marquer des points à son pays dans la compétition mondiale et de réaliser des progrès dans les conditions de vie de ses concitoyens, d’offrir un mieux-vivre à ses concitoyens..

7.Posté par zizi le 26/12/2012 17:45
diadieuf waye au moins ont sent qu'il n y a qu'un seul parti d'opposition les autres ont vendus leurs ames au diable comme cet espece d'imbecile de dansoko qui a ferme sa grande gueule une bonne fois vous n'avez vraiment pas honte vous faite de la peine vous ne pouvez meme pas marche mais vous continuer a aimer le pouvoir le reproche que vous avez toujours fait a abdoulaye wade mais lui au moins est parti tandisque vous vous resterez jusqu'a votre mort alors qu'il y a des jeunes competent qui pouvez mieux occupe se poste quand a dasonko je ne vois pas ce qu'il peut apporter au senegal bande de vieux cons



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016