Port du casque obligatoire: Me Ousmane Ngom lance un ultimatum.


Port du casque obligatoire: Me Ousmane Ngom lance un ultimatum.
DAKARACTU.COM  L'obligation de porter le casque pour les conducteurs de motos a été à l'origine des violences pérpetrées ces derniers jours à Kaolack. En guise de réaction, le ministre de l'Intérieur, Me Ousmane Ngom, a sommé les conducteurs de motos de se conformer aux dispositions du code de la route à compter du 1er janvier 2012, dernier délai. A l'issue de ce sursis, les contrevenants s'exposeront aux sanctions avec notamment une immobilisation immédiate de leur véhicule. Très bonne décision. 
Dimanche 11 Décembre 2011




1.Posté par DJIBRIL le 11/12/2011 15:26
C'est une bonne initiative. Elle existait d'ailleurs comme l'interdiction de se tenir debout sur les marche pieds des cars-rapides. Mais notre rigueur n'a jamais permis leur suivi et leur application.
Il en est de même de plusieurs problème d'ailleurs qui nous empêchent d'avancer.

Par contre je ne comprends pas que l'incident de kaolack ait provoqué la volonté d'application immédiate du port de casque. J'aurai compris que l'enquête ait été rendue difficile par la non identification par les passant, du présumé coupable du fait qu'il portait un casque ? Autrement dit, si le mis en cause n'avait pas de casque, il est plus facile et pour la victime sur son lit d'hôpital et pour les éventuels passant d'aider à avoir un portrait robot non ?
Si quelqu'un a une idée la-dessus, merci de m'éclairer car en tant que personne très intéressé par la sécurité, j'ai un problème pour comprendre que ce soit l'incident de Kaoalck qui déclenche la plus que nécessaire obligation du casque, que je soutiens parfaitement.
Salam



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016