Popenguine : Clôture du Programme And défar Sunu Ngokh


La commune de Popenguine-Ndayane a clôturé, ce samedi 7 mai 2016, la semaine citoyenne And défar Sunu Ngokh par une randonnée pédestre. C’est dans le cadre du programme du ministère de la gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire en partenariat avec la Sonatel. Pendant une semaine, les populations de cette localité ont, avec l’appui de l’unité de coordination des déchets (Ucg) et la Sonatel, nettoyé la commune de Popenguine-Ndayane à quelques jours seulement du pèlerinage.
Cette action vient à son heure, selon les populations qui ont montré leur satisfaction et leur engagement à assurer le suivi. Prenant la parole par la même occasion, Aliou Ciss, représentant des membres de l’amicale “Espoir de demain de la commune de Popenguine”, a déclaré “ notre environnement commence à notre porte, à la maison, dans les rues, à l’école et dans les lieux de travail. Nous devons être plus attentifs, plus prévenant du bien commun”. Ces jeunes se sont engagés auprès de leur maire à rendre leur commune propre. Même tonalité chez le président du comité d’organisation, Pape Diouf, selon qui l’objectif de cette action de l’Ucg et de la Sonatel est de mobiliser nos concitoyens dans un élan de civisme, autour d’un même projet d’amélioration de notre cadre de vie et ainsi favoriser la communication entre les habitants toutes générations confondues.
Les associations féminines ont aussi bénéficié de subvention à hauteur de deux millions pour booster des petites entreprises dans la teinture, l’élevage, la couture, le nettoiement etc...

Pour rappel, le Ministère de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, à travers  le Programme National de Gestion des Déchets (PNGD), avait lancé le «Programme Prioritaire de Propreté (3P)» dont la mission est d’accompagner les collectivités locales dans l’amélioration du cadre de vie et la satisfaction de la demande sociale. Le «3P» est une phase d’urgence du PNGD destiné à soulager les populations et les collectivités locales sur l’ensemble du territoire national.
 
Afin de mieux servir les populations, le Ministère de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire à travers son Programme National de Gestion des Déchets (PNGD) et le groupe Sonatel ont décidé de fédérer leurs forces  autour du programme dénommé «ãnd defar sunu gox» dont la première phase ciblait huit Communes : Kaolack, Touba, Tivaouane, Ziguinchor, Golf Sud comprenant les cités Hamo 1 à 3, Médina, Yoff et Popenguine.
 
Les activités de ce programme sont : Nettoiement et installation de poubelles, plantation d’arbres et aménagement d’espaces publics, sport collectif, dons…

REACTIONS....REACTIONS...REACTIONS  
 
 
Sous préfet de Sindia : “ Ce n’est qu’un supplément, un additif, un complément à la politique de l’Etat ”
 
 
“ La journée d’aujourd’hui constitue un clou assez déterminant et assez manifeste d’un programme qui a été lancé il y’a une semaine à Popenguine. Ceci marque l’engagement aussi bien de la Sonatel, de la mairie de Popenguine et des autres mairies du Sénégal et de l’unité de coordination de la gestion des dechets (UCG) dans la politique d’amélioration des cadres de vie des populations. Ce n’est qu’un supplément, un additif, un complément à la politique de l’Etat qui est de faire en sorte que les populations se sentent bien dans leur milieu et dans leur cadre de vie. Par rapport à ce programme And Dégfar Souniou Ngokh, c’est un programme que nous saluons à plus d’un titre parce qu’il reflète un peu la préférence nationale ”.
 
 
Alioune Badara Faye,  Sonatel  : “ C’est une grande satisfaction que nous avons au niveau de la Sonatel ”
 
 
“ Par rapport à ce que nous avons vu à Popenguine-Ndayane, nous en sommes très fiers. Nous avons vu un réel engagement des populations aux cotés de leurs autorités locales, administratives et religieuses pour rendre davantage propre leur commune. C’est une grande satisfaction que nous avons au niveau de la Sonatel. Donc, ce projet là que nous avons initié sous les directives de notre directeur général et en relation avec l’Ucg nous étions à la phase test où il fallait investir un montant de 100 millions pour toucher 8 communes. Aujourd’hui nous sommes presque à l’approche du bilan et nous pouvons dire que c’est une grande réussite. Nous souhaitons poursuivre notre partenariat avec l’Ucg pour faire de telle sorte que d’autres communes du Sénégal puissent être touchées.
 
 
Mansour Thiandoum, Maire de Popenguine-Ndayane : “ Notre challenge en tant que maire est de pérenniser cette action ”
 
 
“ Nous avons vécu une semaine très intense avec l’Ucg et la Sonatel dans le cadre du projet and défar souniou ngokh. C’est un projet qui était louable même si ça était très difficile. Cependant, nous avons eu des coordonnateurs très dynamiques en la personne de Mbaye de la région de Thiès et les différents chefs de quartier. Ils ont su piloter le projet en découpant la commune en 4 zones et que des gens ont été responsabilisés. C’est pourquoi le nettoiement a été bien fait. Il y’a également les poubelles de rue qui vont être complètées dans la semaine. Notre challenge en tant que maire est de pérenniser cette action. Nous avons distribué 1.000 poubelles et il reste le dispositif de ramassage. Nous comptons sur l’appui des autorités pour avoir d’autres poubelles. Que ménage puisse avoir une poubelle. Toutefois, les autres entreprises doivent s’inspirer de l’exemple de la Sonatel en participant sur le développement des communes ”.
 
 
Mbaye Fall, Coordonnateur du programme au sein de l’UCG : “ Dans le cadre du suivi et du maintien du cadre de vie propre, nous comptons beaucoup sur les jeunes et les femmes  ”
 
 
“ Nous sommes très heureux parce que lors du lancement du programme And défar Sunu Gokh, la semaine dernière par le sous préfet, nous vous avions lancé un challenge. C’est à dire que nous avons été à Kaolack, Médina, Yoff et partout il y’avait une forte mobilisation des populations. Cependant, nous pouvons dire sans risque de nous tromper que Popenguine-Ndayane a remporté le pari de la mobilisation. La randonnée nous a également permis de voir ce qui a été fait, en terme de travail, dans cette commune. Par ailleurs, vous avez vu l’engagement des femmes sur le terrain lors de la randonnée pédestre à tous les niveaux. Aujourd’hui les femmes sont à l’avant garde de beaucoup de chose. Maintenant dans le cadre du suivi, nous comptons beaucoup sur les jeunes et les femmes pour le maintien du cadre de vie propre. Pour les motiver davantage et booster  les activités de développement économique de la localité, l’Ucg avec la Sonatel a mis 02 millions pour pousser les femmes à aller dans des projets générateurs d’emploi ” telle que la teinture, l’élevage, le maraichage, le nettoiement ect.
Le coordonnateur de l’Ucg, Ibrahima Diagne m’a chargé  en outre, de vous dire que Ucg viendra comme il est de coutume avant, pendant et après le pèlerinage de Popenguine pour vous accompagner dans le cadre du nettoiement. Aussi, nous continuerons à sensibiliser les populations sur l’utilité des poubelles de rue et la gestion des déchets. Il faut dire que l’Ucg a également pris l’engagement d’élargir ce projet dans d’autres communes du Sénégal ”.       

 
Dimanche 8 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :