Polémique sur le 3e mandat : Macky Sall exclut tout "Wax Wakhète" : "Cette question a été définitivement fixée. Pourquoi engager une réflexion sur un débat de 2024 ?"


La polémique soulevée, dimanche à Grand Jury (Rfm), par le Pr.Babacar Guèye anime la gazette politique depuis quelque temps. De distingués constitutionnalistes sénégalais croient savoir que la question de la limitation des mandats présidentiels à deux n’est pas réglée par le référendum de mars 2016. Ainsi, à la suite du ministre de la Justice le Pr. Ismaïla Madior Fall, le chef de l’Etat a, en conférence de presse conjointe avec son homologue burkinabé ce vendredi, exprimé son point de vue sur la question.

« Nous devons être très sérieux dans ce pays lorsque nous voulons apporter une contribution positive à la marche de notre pays », a recadré Macky Sall. Celui-ci  est revenu sur la réforme majeure de la Constitution par voie référendaire en 2016 pour expliquer à sa décharge : « Cette question a été définitivement fixée par la Constitution. Le nombre de mandats, c’est réglé depuis très longtemps. Pourquoi engager une réflexion sur un débat de 2024 ? Ce débat ne doit pas nous faire perdre du temps ».
Vendredi 13 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :