Polémique en Liga : le Real Madrid offre des cadeaux aux arbitres

L'arbitrage du match entre Villarreal et le Real Madrid de dimanche (2-3), qui a basculé sur un penalty litigieux accordé aux joueurs de Zidane, fait débat en Espagne. "Gil Manzano et ses assistants sont sortis du stade avec des sacs du Real Madrid. Ça ne me semble pas correct", a lâché Fernando Roig, président de Villarreal, à l'issue de la rencontre. Une pratique rare dans le monde du football? Pas si sûr...


Cette saison, les arbitres en Liga ne se montrent pas assez à la hauteur des événements. On ne compte plus les polémiques, débats et autres discussions sur les décisions arbitrales qui ont favorisé telle ou telle équipe.

La preuve encore ce week-end. Le Real Madrid, mal embarqué à Villarreal, a hérité d'un penalty généreux de Gil Manzano pour revenir dans la course. Ce lundi, Fernando Roig (président de Villarreal) a accusé le corps arbitral de favoritisme: "Gil Manzano et ses assistants sont sortis du stade avec des sacs du Real Madrid. Ça ne me semble pas correct", a-t-il déclaré à Radio Marca. 

Piqué a fait du Piqué

Même son de cloche chez Gerard Piqué qui avait aussi réagi à la polémique via un tweet reprenant l'idée d'un supposé favoritisme des arbitres à l'égard des joueurs du Real Madrid.

Le comité technique des arbitres a depuis reconnu que le corps arbitral était reparti du Madrigal avec des sacs à l'effigie du Real Mardid, précisant qu'ils ne contenaient que "des stylos, des porte-clés et des pins" sans valeur matérielle. 

Pratique courante

Une pratique qui, du reste, n'est pas rare dans le monde du football. Marca a mené sa petite enquête en Liga: "Tous les clubs offrent des choses aux arbitres".

"C'est quelque chose de normal. Ça existe depuis des lustres. Si vous pensez qu'un arbitre peut être influencé par ce genre de petits détails, vous vous trompez", a assuré Arturo Daudén Ibáñez, ancien arbitre espagnol qui a mis un terme à sa carrière en 2009.
Mardi 28 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :