Polémique au Sénégal sur les propos tenus par le président Wade à Touba


Polémique au Sénégal sur les propos tenus par le président Wade à Touba
Au Sénégal, la ville sainte de Touba, dans l'ouest du pays, a accueilli le jeudi 12 janvier 2012, l’un des grands événements religieux de l’année : le Magal. Un pèlerinage qui a rassemblé des centaines de milliers de fidèles. Touba a également vu affluer, ces derniers jours, des pèlerins d’un genre bien particulier : différents candidats à la présidentielle du 26 février 2012 sont venus recueillir la bénédiction du khalife général des mourides, la plus haute autorité de la confrérie. Et parmi eux, le sortant, Abdoulaye Wade, dont une déclaration, ce 9 janvier a fait polémique. « J’aide toutes les confréries, a dit le chef de l’Etat sénégalais lors de sa visite, mais à vrai dire je ne peux pas mettre Touba au même pied d’égalité que les autres ». Des propos interprétés par les autres candidats comme un appel du pied à l’électorat mouride.

Des trois présidents du Sénégal, Abdoulaye Wade est, de loin, celui qui a le plus médiatisé ses opinions religieuses. Ses adversaires disent même qu’il a utilisé ses convictions pour tenter de séduire l’électorat mouride. Les dernières déclarations du président à Touba, en période préélectorale ont du coup fait bondir l’opposition.

« Personne ne veut d’un président de la République qui va essayer de créer de la division, de la distance juste pour ses propres prétentions et ses propres ambitions politiques, réagit vivement Cheikh Bamba Dieye, lui aussi candidat à la présidentielle. Ce dont les Sénégalais ont besoin, et surtout relativement aux confréries, c’est quelqu’un qui unifie l’idée de la nation parce que, que ce soit Touba ou Tivaouane [ville sainte pour la confrérie soufie tidiane proche de Thiès ndlr] ce sont des entités de la nation sénégalaise ».

Dans l’entourage du président sénégalais, certains veulent en revanche banaliser les propos tenus par Abdoulaye Wade. Comme son conseiller aux Affaires religieuses, Mamadou Bamba Ndiaye. Tous les candidats, dit-il, cherchent à obtenir le soutien des chefs religieux mourides : « Le Sénégal est un pays tout à fait particulier, la religion revêt une importance particulière. Je crois que personne ne peut ignorer le poids de Touba et tout homme politique qui se respecte au Sénégal est obligé de tenir compte de cette importance. En plus, Abdoulaye Wade est aussi mouride donc lui il donne beaucoup plus d’importance à Touba compte tenu de sa qualité de disciple mouride ».

Au Sénégal, l’islam soufi est largement dominant. Plusieurs confréries cohabitent : tidianes, dans la diversité de plusieurs familles, mais aussi mourides, layènes et khadres.
Vendredi 13 Janvier 2012
RFI




1.Posté par jock le 13/01/2012 13:10
Wade est un pyromane. IL CHERCHE AUJOURD4HUI A METTRE LE FEU A CE PAYS: c'est la TACTIQUE DE LA TERRE BRULEE EN SOMME. Ne lui cherchons pas d'excuse svp!
chaque sénégalais a une préférence confrérique qu'il tait pour des raisons de cohésion sociale et religieuse car nous sommes d'abord tous des MUSULMANS. ET puis la place d'un President QUI SE RESPECTE et QUI RESPECTE LA NATION ne se trouve pas dans ces moyens burlesques et fallacieux pour ne pas dire malsains et dangereux de réveiller les démons de la DIVISION surtout celle dite RELIGIEUSE ou CONFRERIQUE.
PENSONS A NOS NAWLE CHRETIENS WAAY !!!!

2.Posté par migui le 13/01/2012 13:47
WADE a toujours voulu mettre le senegal a feu , mais dieu na pas voulu . avec ses declarations dangeureuse et hypocrites . moi jai toujours voter WADE et je ne serait jamais mouride . maintenant lui il dit que ce sont les mourides qui l on toujours elu .
quelle hypocesie de meme que BAMBA NDIAYE . ou va le senegal avec gens la .

3.Posté par matar gaye le 13/01/2012 20:02
Je viens juste de comprendre IDRISSA SECK quand il disait que abdoulaye wade est un danger pour notre republique .Moi j'ai étè k.O quand j'ai entendu les propos du president jamais senghor n'avait qu'il preferait les chretiens . DEVANT LE POUVOIR RIEN N'ARRETE WADE il est pret à casser notre pays pour lui tout est à acheter toujours l'argent le materiel heureusement un grand senegalais etait là je veux nommer SERIGNE SIDY MACTAR MBACKE longue vie à lui ,depuis lévenement de son khalifa il ne cesse de travailler pour l'amitié ,la fraternité entre les differents tarikhas de notre pays wade est mal tombé et SON MBAYE PEKHE doit etre décu , nos vives félicitations aussi à SERIGNE BASSE ABDOU KHADRE pour sa droiture ,sa disponibilité ,son courage cest un exemple pour nous les jeunes ,mais aussi pour tous les autres portes paroles des familles religieuses
LES BAMBA NDIAYE FONT RIRE CEST LE CLAN DES ( MA CARTE MA CAUTION ) DES GENRES DE CROIX , IBA NDER
DIEUREUDIEUF SERIGNE SIDY NOUS SOMMES FIERS DETRE MUSULMANS





4.Posté par fatou gaye le 13/01/2012 20:23
DIEUREUDIEUF SERIGNE SIDY MACTAR QUE DIEU VOUS PROTEIGE ET VOUS PRETE UNE TRES TRES LONGUE VIE , vous etes le berger du moment,votre seule preoccupation est de reunir toutes le confréries ds un ambiance fraternelle pour le bonheur des senegalais . Oui nos remerciements aussi à SERIGNE BASSE ABDOU KHADRE MBACKE il a su resister a tous les pieges , à toutes les tentations
WADE dans ses propos tente de libaniser notre pays , rien que pour faire passer son 3eme mandat , ce president est dangereux .Et depuis quelques temps ,il fait bcp de fautes graves ce qui note qu'il ne peut plus . Lui et ses camarades de ( ma carte ,ma caution ) sont prets à casser notre pays pour leur propre bonheur . MR LE PRESIDENT NOTRE BEAUTE ET NOTRE FORCE RESTE NOTRE DIVERSITE



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016