Plus de 300 morts dans le sillage de l'ouragan Matthew en Haïti

Le bilan en Haïti est passé à 339 selon un décompte de l'agence de presse Reuters qui se base sur les décès dénombrés par la protection civile au niveau local. Ces personnes ont été tuées par des chutes d'arbre, des débris volant et les rivières en crue.


Plus de 300 morts dans le sillage de l'ouragan Matthew en Haïti
Une cinquantaine de personnes ont perdu la vie dans la ville de Roche-à-Bateau, au sud du pays.

La ville principale de la péninsule, Jeremie, a vu s'effondrer 80% des ses bâtiments. Dans la province Sud, 30.000 habitations ont été détruites. L'ouragan a été classé dans la catégorie quatre, la seconde catégorie la plus haute. Il se dirige désormais vers la Floride aux Etats-Unis, dont les habitants sont en train d'évacuer. 

Le président Barack Obama a en outre déclenché un plan d'aide fédéral pour la Caroline du Sud, qui va être frappée par l'intempérie dévastatrice, qui a déjà fait des centaines de morts dans les Caraïbes.

 

80% des bâtiments de Jérémie ont été rasés par l'ouragan

Quelque 80% des bâtiments de Jérémie, la capitale du département méridional de Grande Anse en Haïti comptant environ 30.000 habitants, ont été rasés par le passage de l'ouragan Matthew, affirme l'ONG Care sur son compte Twitter.

"Jérémie, la capitale du département méridional de Grande Anse, est complètement détruite. Environ 80% des bâtiments sont rasés. Toutes les lignes téléphoniques et électriques sont coupées. Tout comme l'accès (à la ville) et les gens seront bientôt à court de nourriture et d'argent", affirme Jean-Michel Vigreux, le directeur pays de Care Haïti, cité dans le tweet.

Jérémie, ville d'environ 30.000 habitants, est située à 190 kilomètres à l'ouest de Port-au-Prince.

Par ailleurs, une journaliste de l'AFP a constaté que le toit de la cathédrale des Cayes (troisième ville du pays située sur la côte dans le sud-ouest) avait été totalement emporté.

Les bâtiments du reste du centre-ville, construits en béton, ont plutôt bien résisté mais le quartier de Croix-Marche à Terre est, lui, dévasté: de nombreux arbres (des cocotiers pour la plupart) se sont en effet abattus sur des dizaines de maisons dont les toits en tôles n'ont pas résisté.

De plus, les plantations de bananiers et de manguiers de la plaine sont totalement ravagées, a-t-elle décrit
.

Obama déclenche un plan d'urgence fédéral en Floride, Caroline du Sud et Géorgie

En décrétant ainsi l'état d'urgence fédéral, le président permet de débloquer immédiatement les moyens fédéraux d'assistance et aux agences de sécurité intérieure (DHS) et de gestion des situations d'urgence (Fema) de coordonner les secours, selon un communiqué de la Maison Blanche. Environ 26 millions de personnes résident dans des zones à risque pour les ouragans ou les tempêtes tropicales.

Le gouverneur de la Floride, Rick Scott, a intimé à deux millions de résidents d'évacuer en vue de l'ouragan Matthew qui balaiera l'Etat la nuit de jeudi à vendredi. Il a en outre mis en garde contre des coupures de courant qui pourraient durer des jours. Plus de 3.000 troupes de la garde nationale sont prévues pour contribuer à l'évacuation. Un couvre-feu a aussi été imposé pour la soirée et la nuit à Daytona Beach dans le comté de Volusia. 

Des coupures de courant dans le sud de l'Etat ont déjà été rapportées par CNN, le gouverneur évoquant 95.000 personnes privées d'électricité. 

Le service national météorologique a encore lancé un sévère avertissement avançant que des logements dans le centre de la Floride pourraient être inhabitables durant des mois. Les effets de la tempête devraient surpasser ce que l'Etat a connu la dernière décennie. L'alerte du National Weather Service est similaire à celle formulée en 2005 pour le terrible ouragan Katrina.

Le site internet de l'autorité surveillant les tempêtes tropicales, le National Hurricane Center, était indisponible en fin de journée aux USA. 

Les médias américains rapportent en outre l'arrivée d'un autre Ouragan, Nicole, qui est passé à la catégorie 2 et pourrait interférer avec l'ouragan Matthew.

L'ouragan Matthew a déjà fait des centaines de morts dans les Caraïbes. Le bilan en Haïti est passé à 339 selon un décompte de l'agence de presse Reuters qui se base sur les décès dénombrés par la protection civile au niveau local. Ces personnes ont été tuées par des chutes d'arbres, des débris volant et les rivières en crue. La dévastation en Haïti a incité les autorités à repousser un scrutin qui était prévu dimanche.

Les vents ont aussi tué quatre personnes en République dominicaine. Aux Bahamas, Matthew est passé à une quarantaine de kilomètres de la capitale Nassau.

Matthew s'affaiblit un peu mais reste extrêmement dangereux

L'ouragan Matthew, dont les pluies torrentielles et les bourrasques d'une centaine de km/h battent la côte est de la Floride, a faibli tôt vendredi mais "reste extrêmement dangereux", selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Matthew, encore catégorie 4 il y a quelques heures, est désormais catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5.

Il se rapproche de la Floride à une vingtaine de km/h après avoir semé la désolation en Haïti où il a fait des dizaines ou des centaines de morts selon des bilans encore partiels. Il a aussi provoqué des dégâts importants en République dominicaine, à Cuba et au Bahamas.

A 06H00 GMT (08H00 HB), il croisait à 70 km au large de Vero Beach, entre Orlando et Miami, et à quelque 125 km de Cap Canaveral, le mythique site de lancement de la Nasa.

La Floride, comme la Géorgie et la Caroline du Sud ont sommé plus de 2,5 millions d'habitants d'évacuer les côtes. Il faudra attendre la levée du jour pour savoir si ces injonctions ont été vraiment suivies d'effets.

L'ouragan pourrait causer d'importants dégâts jusque très loin dans les terres en fonction de sa trajectoire. 

Selon le NHC, il devrait "passer près ou au-dessus de la côte est de la péninsule de la Floride jusque dans la nuit de vendredi" et ensuite poursuivre sa route vers le nord le long de la côte pour frapper la Géorgie et la Caroline du sud.

Vendredi 7 Octobre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :