Plaidoyer pour Karim

Macky Sall a mis Karim en prison: Forfaiture ou mesure juste?


 Plaidoyer pour Karim
Quel que soit l'angle d'attaque envisagé, l'acte n'était pas prévu. Mais il reste de haute portée. Abdoulaye Wade n'avait-il pas, sans état d'âme, envoyé à Rebeuss son fils spirituel autoproclamé, Idrissa Seck?Ce fut d'ailleurs le début de l'ascension fulgurante de l'actuel Président. Wade avait, sans le savoir, ouvert la voie à celui qui allait lui asséner l'estocade finale (démocratiquement)...Il souffre aujourd'hui, le père des libéraux. Il souffre énormément!Mais il ne le dira à personne. «Wade,c'est plus qu'un Rock, c'est du Métal!» (dixit un de ses vieux compagnons).Il est habitué à recevoir des coups. Il en a vu de toutes les couleurs. Il a su digérer jusqu'ici toutes les flèches empoisonnées que par le passé ou aujourd'hui encore, des proches ou pas proches ont rageusement plantées dans sa chair de combattant...Parviendra t-il à tenir le coup avec l'embastillement de Karim? Survivra t-il à cet énième coup de poignard au dos? Wait and see. Cette situation particulière, eu égard aux principaux facteurs qui entrent en compte et qui relèvent de la morale (pas forcément rationnelle!), pousse à s'interroger sur l'ordre de priorité entre les valeurs humaines et la raison d’État. Au delà de l'action judiciaire déclenchée contre Karim pour édifier les Sénégalais sur l'état de ses avoirs supposés illicites, y a t-il réellement un gain significatif pour les populations? Karim n'a t-il pas fait mieux que ce qu'on lui reproche en ayant bâti des infrastructures utiles dont les Sénégalais sont si fiers aujourd'hui à Dakar ainsi qu'à l'intérieur du pays? En ayant créé une compagnie aérienne qui s'apprêtait à prendre son envol?etc. On peut mettre sur le compteur du fils de Wade beaucoup de réalisations attribuées au père. Mais qu'à cela ne tienne! Karim a été trop imprudent en cherchant à s'imposer politiquement en commençant par minimiser et diviser le PDS que son père a mis du temps, beaucoup de temps, à construire. Sa «Génération du Concret» était une sorte de case de loups méchants que les chiens de la basse-cour attendaient patiemment au bout d'un sentier miné. Les ministres «karimistes» sortis d'on ne savait où, avec un vocabulaire d'extraterrestre et des accoutrements déconcertants, avaient quintuplé les sentiments d'agacement des Sénégalais. Où sont-ils aujourd'hui? Personne d'entre ces éléments n'a sorti le plus petit mot pour dire du bien de Karim...Ces gens ont peut-être compris que la politique était aussi par excellence le terrain des trahisons sourdes. Rien ne les oblige à venir au secours de quelqu'un qui les avait engagés dans une bataille où ils ne risquaient rien. Je reviens à l'objet de ce texte qui serait de dire au Président Macky Sall «merci d'être allé jusqu'au bout avec Karim, merci surtout de le libérer dès le premier signe de son innocence!». «Ce gosse», comme disait l'autre, n'a jamais tenu de propos avilissants à votre égard. On l'a d'ailleurs rarement entendu tenir des propos vulgaires à l'endroit de qui que ce soit. C'est peut-être parce qu'au fond, fataliste, il voulait faire comme le messie: bâtir sans offenser. Il s'est peut-être trompé de mission. Qui sait? Lui même se dit déçu parce qu'il s'agit d'un coup qui lui a été porté par son frère. Macky Sall, selon certains témoignages, il l'a toujours perçu (avant l'immixtion de D.W.) comme le grand frère qu'il n'a jamais eu. Les relations entre les familles biologique et politique de Wade ont, de toutes façons, toujours posé problème. Les compagnons historiques du père de Karim ont consenti des efforts parfois suicidaires qui l'ont conduit à la magistrature suprême. Beaucoup d'entre eux ont été évincés au profit de transhumants politiques professionnels et de membres de la famille Wade, pourtant invisibles pendant la longue traversée du désert... Macky Sall, lui, est arrivé au bon moment et a tout raflé. C'est la main de Dieu! C'est cette même main de la Providence qui l'avait mis sur les chemins de Wade et qui a fait dire sur son lit de mort à sa défunte mère Coumba Timbo, mère généreuse, mère courageuse, humble et pieuse, mère du devoir et du pardon: «Dites à Macky d'être reconnaissant à l'égard d'Abdoulaye Wade. Je remercie le Président Abdoulaye Wade, parce que tout ce que Macky a eu aujourd'hui, c'est dû en grande partie à lui». Pensez à tout cela Président, pensez au Vieux! Raison d’État,oui! Mais valeurs humaines aussi!...Demain vous me donnerez raison. Que Dieu vous assiste!


Doudou Faye Massar Poitiers, France
Lundi 22 Avril 2013
Dakaractu




1.Posté par Stop le 22/04/2013 11:15
Votre texte est pertinent...Macky est et reste un rancunier ,un méchant.ce que sa maman lui a dit sur son lit de mort ,d'autres voix autorisees et discrètes lui ont dit! Il n'a que cure... Ce qu'il prétend sanctionner il en est le prototype. D'où viennent ses milliards?

2.Posté par metro le 22/04/2013 11:42
wa ou est mimi elle parle plus aurait elle atteint son objectif ki etait de ns preparer a lemprisonnement de karim
comme karim est à reubeuss elle juge plus utile de parler comme elle avait lhabitude doccuper les medias
le reste ne linteresse meme plus
la justice des vainqueurs thieuy domou adama moo complexe

3.Posté par metro le 22/04/2013 11:47
je loue lhumanisme de idrissa seck adouna dou keur senegal lafa khew doyna war
la malchance de karim est ki a herité les ennemis de son pere ses ennemis à lui et ceux du pds pauvre karim ndeyssane c triste mais sois fort tegua mougne yalla mongui and ak ngi mougne alhakhou akbar

4.Posté par wa pds le 22/04/2013 11:52
tres beaux texte mais le peuple dans tout ça??? les erreurs de gestions de karim wade? la location du jet privés trop chere pour le contribuable senegalais pour le bien être dune seul personne? la mise à l'ecart de ceux qui avaient portés son pere au pouvoir? bradage des ics, suneor etc....?
l'arrogance; le mepris enver les sénégalais "karim wade je dirai à ta mere k tu as tres bien travailler"; "mon fils karim wade est le plus instruit et le plus intelligent des sénégalais"
la presence et l'accaparement des institutions par la famille wade l'arrogance de doudou wade, la presence de toute une famille dans la gestion du pays alima, youga sakho, doudou wade lamine faye....
senghor et diouf ont des fils competants eux ils etaient loin de la gestion du pays la galaxie wade karim et sindjelie.
aujourdhui karim doit s'en prendre à lui meme et à son pere. Depuis 2009 le peuple avait envoyé des signaux à karim et à son pere mais surement à eux 2 ils étaient beaucoups plus intelligent au 11.938.000 sénégalais restant.



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015