Photos gênantes sur Facebook : elle fait un procès à ses parents

Un demi-millier de photos de son enfance ont été publiées par ses parents, dont des images embarrassantes que son père refuse de retirer : cette jeune Autrichienne les attaque en justice.


Photos gênantes sur Facebook : elle fait un procès à ses parents
Qui ne connaît pas des parents (un peu trop) enthousiastes qui publient un feuilleton continu sur la vie de leur chérubin  ? Mais en grandissant, l’enfant peut trouver que ça va trop loin. En Autriche, une jeune fille de 18 ans poursuit même en justice ses parents pour cela. A 18 ans, elle a pris un avocat, Michael Rami.

Celui-ci a déclaré au journal autrichien The Local que les parents de la jeune femme (restée anonyme) ont publié depuis sept ans quelque 500 photos d’elle, y compris bébé lors de changement de couches, ou apprenant à faire sur le pot.

«  Je suis fatiguée de ne pas être prise au sérieux par mes parents  », a commenté la plaignante, dont le procès est prévu en novembre  :

«  Ils ne connaissent ni la honte ni les limites, et s’en fichent si c’est une photo de moi assise aux toilettes ou nue dans mon berceau – toute ma vie a été photographiée et rendue publique.  »

En France : jusqu’à 1 an de prison

Elle a demandé à ses parents de retirer les images, ce qu’ils ont refusé – son père estime que puisqu’il a pris les photos, elles lui appartiennent et il a le droit de les publier.

Un bébé qui se cache du photographe
Un bébé qui se cache du photographe - abhisawa/Flickr/CC
Les lois autrichiennes sur la vie privée appliquées aux réseaux sociaux sont moins strictes que dans d’autres pays, indique The Local, qui relève qu’au contraire en France la publication d’une photo sans le consentement de la personne peut être fortement sanctionnée – jusqu’à un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

En février, la gendarmerie nationale a lancé en France un avertissement, en rappelant aux parents : « Poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger ! Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux. »

En Grande-Bretagne, rapporte le Telegraph, une étude estime qu’un parent a en moyenne posté près de 1 500 photos de ses enfants sur les réseaux sociaux quand ils arrivent à l’âge de cinq ans. 79% croyaient à tort, selon l’étude, que des étrangers ne pouvaient pas voir les photos de leurs enfants.
Jeudi 15 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :