Pétrole et gaz de la République du Sénégal : Thérèse Faye Diouf démolit Abdoul Mbaye et étale ses preuves


Face à la presse, la coordonnatrice de la COJER, Thérèse Faye Diouf est revenue sur l'affaire du pétrole et du gaz découverts au Sénégal, mais aussi celle de Petro-Tim dont le petit frère du président Aliou Sall est accusé d'être le propriétaire ou un bénéficiaire économique. 
Face aux accusations de l'ancien Premier ministre qui avait écrit une lettre pour demander des réponses sur ces découvertes tout en mêlant Aliou Sall dans l'affaire, Thérèse Faye Diouf a apporté des réponses.
Selon Mme Diouf : "nous sommes déçus de l'attitude de Abdoul Mbaye. Comment Abdoul Mbaye peut-il poser des questions en connaissant les réponses car ayant été dans le Gouvernement comme Premier ministre. Il a parlé de Petro-Tim qui existait avant même que le président Macky Sall ne prenne le pouvoir. Ce processus a été démarré par le président Abdoulaye Wade avec Karim Wade comme ministre de l'Energie. Les documents que je vous montre là démontrent que Abdoul Mbaye agit de manière irresponsable. Quand Petro-Tim faisait leurs démarches, Aliou Sall était conseiller au bureau économique de l'Ambassade du sénégal en Chine. Il a joué son rôle de facilitateur pour les bailleurs qui voulaient investir au Sénégal. Aliou Sall ne pouvait rien valider car cette responsabilité revient au Président de la République. Me Abdoulaye Wade avait pris l'engagement de le valider et Karim Wade avait fait le travail. Quand Macky Sall est arrivé au pouvoir, il a vérifié si tout a été fait dans les règles. Après vérification, c'est Abdoul Mbaye en personne qui a contresigné le décret de validation. Ce décret portant approbation du contrat de recherche et de partage de production d'hydrocarbures a été conclu entre l'Etat du Sénégal, la Société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN) et la société PETRO-TIM. Ce décret a été signé à Dakar le 19 juin 2012 par le Président de la République Macky Sall et contresigné par le Premier ministre Abdoul Mbaye. Alors on peut pas comprendre comment une personne qui prétend être un intellectuel de haut niveau, un homme intègre et honnête peut-il connaitre les tenants et aboutissants d'un dossier car ayant travaillé à l'élaboration mais qui a été changé entre temps de son poste de Premier ministre, sortir pour mettre en mal le président de la République Macky Sall avec les sénégalais. C'est de la mauvaise foi. Abdoul Mbaye que nous avons connu et respecté, a déçu le peuple sénégalais par sa mauvaise foi."
Mieux Thèrèse Faye révèle : "Nous savons que dans la télécommunication, les cartes de crédit Kirène appartiennent à Abdoul Mbaye et sa famille. Ils ont accaparé les télécommunications et ils veulent en faire autant avec notre pétrole, nous ne nous laisserons pas faire. On sait qu'il est dans l'or et dans d'autres business alors qu'il nous laisse notre pétrole. Nous l'appelons à laisser le président Macky Sallet sa famille travailler. Quand Aliou Sall travaillait, il ne savait même pas que le président Macky Sall allait être président de la République". Le décret de Petro-Tim a été signé au début par le président Abdoulaye Wade et son Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye. Abdoul Mbaye a le droit de travailler, c'est son droit, mais qu'il laisse les autres aussi travailler. On le connait alors qu'il se taise!"
Selon la coordonnatrice de la COJER : "La gouvernance actuelle du Président Macky SALL mérite respect et considération. Ce rappel concerne bien l’ancien Premier Ministre Abdoul qui s’agite comme un cafard dans le salon de la république.   

Le COJER félicite le Premier Ministre, Monsieur Mahammed Boun Abdallah DIONNE qui, malgré son agenda chargé, a su apporter des réponses précises aux interrogations de Monsieur Abdoul Mbaye sur la gestion de nos ressources naturelles, notamment, pétrolières. 

 Les interrogations de l’ancien premier Ministre prouvent à quel degré il est en déphasage avec la marche du pays. En réalité, c’est Abdoul Mbaye qui doit des éclaircissements aux sénégalais sur :

  • le patrimoine de la Fondation Kéba Mbaye, 
  • son statut de potentiel actionnaire dans la société DIPROM qui vend du gaz,
  • son statut de potentiel actionnaire dans  la société de recherche d’or (SORED) bénéficiant d’un permis de recherche, à l’image de celle œuvrant dans le pétrole et le gaz sénégalais qu’il ne cesse de critiquer tant. 

    Nous constatons, comme tout bon citoyen, que les actes de M. Abdoul Mbaye sortent de l’ordinaire, et sont dépourvus de toute sincérité, sagesse et éthique. À chacune de ses sorties malheureuses, il se dévoile, car ses idées étaient restées dans les couloirs de la discrétion et de la suspicion. M. Mbaye ne cesse de verser dans le bavardage. 

Depuis que M. Abdoul MBAYE a créé son ACT, les actes qu’il pose ne cessent de surprendre et de susciter des interrogations de la part des citoyens nobles. 

Comment un ancien Premier Ministre, qui n’était choisi que sur la base de la présomption de qualités potentielles, peut-il se montrer si discourtois, si défiant et si virulent à l’égard d’un gouvernement et d’un Président qu’il a fréquenté et servi ? 

Une telle attitude politicienne est contraire à l’éthique et aux valeurs socio culturelles de notre pays. 

La COJER s’indigne fermement contre ses agissements inutiles qui témoignent d’un manque d’humilité et de cohérence de M. MBAYE. Nous croyons qu’il reviendra bien sur terre."
 

Mardi 30 Août 2016
Dakaractu




1.Posté par CITIZEN le 08/09/2016 19:08
je suis déçu car c'est ce genre d'individus dont le Senegal doit se débarrasser. Rien n'est cohérent dans sa démarche et son discours est truffé d'assertion politicienne. Ou sont nos valeurs, ou est la culte de la vérité de tout bord que l'on puisse être,si on aime son pays? Cette femme ne mérite même pas que je commente. Pourquoi agiter le cocotier si les fruits peuvent tomber à point nommé? Attendons les choses vont se clarifier bientôt dans l'affaire Aliou Sall. Les agitations et supputations n'y feront rien Madame! Comme aime à le dire le président " sou dioté dina nékh sorétoul"

2.Posté par CITIZEN le 08/09/2016 19:09
je suis déçu car c'est ce genre d'individus dont le Senegal doit se débarrasser. Rien n'est cohérent dans sa démarche et son discours est truffé d'assertion politicienne. Ou sont nos valeurs, ou est la culte de la vérité de tout bord que l'on puisse être,si on aime son pays? Cette femme ne mérite même pas que je commente. Pourquoi agiter le cocotier si les fruits peuvent tomber à point nommé? Attendons les choses vont se clarifier bientôt dans l'affaire Aliou Sall. Les agitations et supputations n'y feront rien Madame! Comme aime à le dire le président " sou dioté dina nékh sorétoul"

3.Posté par bokis le 21/09/2016 23:54
bravo madame la coordonnatrice. ces opposants aux abois ne méritent même pas de réponses. leur seul mérite c'est de coudre leur bouche

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016