Pétition pour le départ des ministres socialistes du gouvernement : Serigne Mbaye Thiam recadre la Jds

En tant que mouvement d’initiative et d’action, la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) peut prendre position dans un parti démocratique. Néanmoins, soutient Serigne Mbaye Thiam, le maintien ou non des ministres socialistes dans le Gouvernement, doit être réglé seulement par les coordinations du parti.


Comme il fallait s’y attendre, Serigne Mbaye Thiam désapprouve totalement la pétition lancée par la Jeunesse pour la démocratie et le Socialisme (Jds) pour le départ des ministres socialistes du Gouvernement. Interpellé au premier chef, le responsable socialiste, par ailleurs ministre de l’Education nationale, soutient que la problématique du départ ou pas des socialistes du Gouvernement a été soumise à l’étude des coordinations du parti. «Comme les instances de bases du parti ont été interrogées de façon démocratique, je suis convaincu que l’écrasante majorité des responsables du parti à la base vont demander à ce que le Ps aille aux élections législatives sous la bannière de Benno Bokk Yaakaar. Et en ce moment, les membres de la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) vont respecter le choix majoritaire des militants. Donc, il faut sereinement attendre les résultats de la concertation. On n’a pas besoin de faire une pétition pour cela».
 
 
 
De l’avis de Serigne Mbaye Thiam,  la Jds n’est pas habilitée à parler au nom de la jeunesse socialiste. «Il y a le Mouvement national des Jeunesses socialistes qui est un mouvement intégré aux structures du parti dont le secrétaire général qui s’appelle Bounama Sall, est membre du Bureau politique du parti et du Secrétariat exécutif du parti et dont la présidente des femmes, Yéya Diallo est membre du secrétariat exécutif et siège au Bureau politique. Donc il faut retenir que c’est Bounama Sall qui doit parler au nom du mouvement national des jeunesses socialistes», indique le ministre de l’Education nationale avant d’ajouter : «après 2000, le Parti socialiste a accepté que des gens créent à la périphérie des mouvements d’initiatives et d’actions. La Jds fait partie de ces mouvements d’initiatives et d’actions. Ce mouvement peut, dans le cadre du débat démocratique au niveau du parti, avoir son point de vue sur certaines questions, mais le point de vue officiel du parti est délivré par ses organes les plus officiels».
 
 
 
Serigne Mbaye Thiam a tenu ces propos en marge de la conférence du réseau des partenaires pour le développement de Kaolack.
L’As
Lundi 3 Octobre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :