Perturbation de la visite du président à l'Ucad : De mauvaises langues indexent Abdoulaye Daouda Diallo, mais...


Perturbation de la visite du président à l'Ucad : De mauvaises langues indexent Abdoulaye Daouda Diallo, mais...
Il est maintenant sûr et certain que le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique n’a pas que des amis au sein de son propre parti. Hier, à la suite des incidents qui ont émaillé, pendant quelques minutes, la visite de Macky Sall à l’Ucad, des langues tranchantes se sont mises au sein même de l’Apr à évoquer une défaillance sécuritaire.
C’est sans savoir que le président a été alerté, depuis, mais qu'il a choisi tout de même de se rendre à l’Ucad.
Question : que peut faire Abdoulaye Diallo quand un étudiant se cache dans sa chambre pour balancer une pierre ? Car, les éléments civils déployés par le ministre de l’Intérieur ont arrêté les fauteurs de trouble sur le champ. Alors, parler de défaillance sécuritaire dans un contexte où un Chef d’État a décidé de braver les risques pour communier avec les étudiants - une première - est franchement une aberration...
Samedi 1 Août 2015
Dakaractu




1.Posté par Sidiki Diouf le 01/08/2015 12:35
Macky est trés bien renseigné et d'ailleurs il a bien mesuré les risques et seulemnt en vrai chef d'Etat il a choisi d'aller faire son devoir avec courage et sérénité. Macky ne recule devant rien pour le meilleur de son pays.
Ce qui compte pour lui , c'est moins sa personne que la fonction qui exige sacrifice et courage. Merci President.

2.Posté par Pierre Ndiaye le 01/08/2015 22:11
Macky est un guerrier ,focalisez vous sur les points positifs de cette visite.
vive la diversité des opinions.
Il faut une réglementation des partis politiques l'heure est venue pour l'harmonisation des statuts des partis.
Le fonds de commerce politique doit disparaitre.
Senegal pays pauvre analphabète conséquence difficile à gérer.

3.Posté par waly le 02/08/2015 04:58
ADD est un minable. il n'a pas les compétences pou diriger ce ministere

4.Posté par ETUDIANT le 02/08/2015 11:12
Je suis désolé de le dire mais il n'a rien fait ce Monsieur. C'est le MEER qui n'a aucune force de dissuasion à l'UCAD. La plupart des ses dirigeants ont cartouché (aziz faye, sow et cie), ont fini leur études (Omar guèye et cie ou sont dans des écoles de formation donc pas inscrit à l'UCAD. En plus ils sont plus enclin à se quereller en interne que de défendre le Président Macky SALL. En plus le MEER a aujourd'hui besoin d'un dirigeant fort et fin stratège. Thérèze est déjà quelque part alors pourquoi elle revient à chaque occasion pour vouloir organiser les étudiants sans connaître les réalités et enjeux du moment. Comment elle peut attendre 2h avant la venue du Président pour descendre sur le terrain et penser pour gérer la situation. C'est parce qu'elle ne maîtrise plus l'UCAD. Aujourd'hui les étudiants du PDS, REWMI et PS ont gagné beaucoup de terrain du fait des réformes de l'enseignement supérieur et de la léthargie du MEER. Ils sont présent dans toutes les manifestations ou cérémonies organisées par les étudiants. Donc ils font tout pour garder une certaine proximité avec les "camarades". Le MEER n'a rien fait et d'ailleurs il ne peut rien faire pour les dissuader de mener certaines actions comme la "surprise" réservée à MAcky SALL. Il ont eu le temps de le préparer et d'y intéresser les étudiants lambda qui logent au campus. Ils ont organiser une excellente conférence de presse qui n'aurait jamais dû se tenir. Le MEER ne devait pas l'accepter. Mais il étaient plus préoccupé par l'argent qui allait couler à flot avec la visite de Macky. En tout cas il est urgent que Macky revoit ses éléments à l'UCAD. Les dirigeants du MEER sont très inexpérimentés face aux Bara NDIAYE de REWMI et aux autres dirigeant du PS et du PDS. Il y'a u n réel déséquilibre sur ce plan.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016