"Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah" (Salah Abdeslam)

Malgré l'isolement, Salah Abdeslam, le suspect clé des attentats du 13 novembre, a réussi à communiquer avec un codétenu dans la prison de Fleury-Mérogis. "Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah. Moi je ne parle pas, j'agis", aurait-il lâché selon BFM.


"Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah" (Salah Abdeslam)
D'après BFM , Salah Abdeslam a pu échanger quelques mots avec un autre détenu de la prison de Fleury-Mérogis où il est incarcéré depuis le 27 avril. Ce qui pose un problème puisque le suspect clé des attentats du 13 novembre est à l'isolement et sous vidéosurveillance permanente. En théorie donc, il ne devrait pas pouvoir communiquer avec des détenus.

L'incident s'est produit il y a trois semaines, poursuit BFM. Salah Abdeslam en a profité pour justifier son mutisme face à la justice.

Information confirmée par le ministère de la Justice
"Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah. Moi je ne parle pas, j'agis", aurait lâché Salah Abdeslam. Quasiment un an après les faits, le seul survivant des commandos qui ont frappé Paris nie toujours les faits.

SeloL'Express , le ministère de la Justice a confirmé que Salah Abdeslam avait pu communiquer avec un autre détenu malgré l'isolement auquel il est soumis, mais sans commenter la nature de leur conversation.
Vendredi 7 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :