Perception des citoyens sur les organes de contrôle : 56 % de la population ignore l’ARMP et la Cour des Comptes


Perception des citoyens sur les organes de contrôle :  56 % de la population ignore l’ARMP et la Cour des Comptes
Mis en place pour renforcer la transparence, lutter contre la corruption, la concussion et assurer la bonne gouvernance des ressources économiques, les organes de contrôle que sont l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP), la Cour des Comptes et l’Office national de lutte contre la Fraude et la Corruption  (OFNAC) sont loin d’être connus par une bonne partie de la population sénégalaise.
 
C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude menée par la plate-forme des acteurs non étatiques (ANE) qui milite ardemment pour le renforcement de la participation, de la transparence, de la responsabilité des élus et des citoyens dans le cadre du projet de «renforcement des mécanismes de contrôle citoyen sur la gestion des ressources économiques locales ».
 
Ainsi, il s’est avéré que la plus grande frange de la population ignore les organes de contrôle et de régulation. « Pas moins de 56% de la population interviewée dit ne pas connaître la Cour des Comptes et l’ARMP », constate la plateforme des ANE. Cette lourde et constante tendance est confirmée  par un taux variant entre 48 et 55% des réponses «ne sait pas » qui s’est dégagée tout au long des résultats de l’étude.
 
Compte tenu de cette réalité, le Président de la plateforme des ANE, Mamadou Faye pense savoir qu’il est urgent de procéder à une sensibilisation et une communication à travers une campagne d’information afin de mieux impliquer la population. «Nous devons faire en sorte que les sénégalais partagent et s’impliquent davantage dans la lutte contre la corruption en s’appropriant le contrôle citoyen », ajoute-t-il en substance. Parce que, justifie le colonel Ibrahima Ndiaye de l’OFNAC, le Sénégal ne pourra gagner la bataille du développement qu’à travers l’implication de tous et de chacun dans la lutte contre la corruption et la fraude.
Jeudi 25 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :