Pèlerins laissés en rade : l'ANED propose une Cellule d'Urgence Médico-Psychologique


Pèlerins laissés en rade : l'ANED propose une Cellule d'Urgence Médico-Psychologique
Après avoir salué les actions de soutien entreprises par le Chef de l'Etat dans la prise en charge des pèlerins affectés par le dépassement des quotas de visas, et  le discours de soutien délivré par le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, Mr Mankeur NDIAYE, aux pèlerins laissés en rade, le Bureau Exécutif  de l'Association Nationale des Élus Départementaux ( ANED ) propose la mise en place d'une Cellule d'urgence Médico-Psychologique  (CUMP). Cette Cellule que devra piloter le Ministère de la Santé  est nécessaire,  urgente et légitime pour "soigner les blessures intérieures nées des longs moments d'attente dans des conditions éprouvantes et coûteuses, mais surtout pour atténuer les frustrations des pèlerins et veiller à ce que le retour de ces derniers dans leurs  foyers respectifs se fasse dans les meilleures conditions possibles ".  
Maodo Malick MBAYE  et ses collègues vont plus loin en suggérant, en guise de consolation, d'inscrire ces pèlerins dans le quota prioritaire au titre du pèlerinage de 2016. Cette solution est proposée parce que le pèlerinage, est selon le Bureau Exécutif de l'ANED, tellement pris au sérieux dans l'imaginaire du musulman sénégalais, à cause de son caractère à la fois religieux et social, que la situation actuelle est vécue par certains comme une humiliation. 
Pour les élus départementaux, le Ministère de la Santé dispose de ressources humaines de qualité dans ce domaine et qui ne demandent qu'à être mobilisées. Dans ce même ordre d'idées, l'ANED se félicite des pas déjà franchis par Mme Eva Marie Coll Seck et ses équipes pour une écoute de ces citoyens traumatisés...
Dimanche 20 Septembre 2015




Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017