Pêche illicite non déclarée et non réglementée (INN) Validation d’un plan national de lutte par les acteurs


Pêche illicite non déclarée et non réglementée (INN) Validation d’un plan national de lutte par les acteurs
DAKARACTU.COM Dans le cadre du Projet régional des pêches en Afrique de l’ouest (PRAO-Sénégal), la Direction de la protection et de la surveillance de la pêche (DPSP)  a élaboré un Plan d'action national de lutte contre la pêche illicite non déclarée et non réglementée (INN) qui a été soumis ce matin à un atelier de validation. La rencontre a été présidée par le Colonel Ismaël Diop Directeur de Cabinet du ministre de la Pêche et des Affaires Maritimes El AliI Haïdar. Il a précisé que cette rencontre marque la fin des travaux entamés depuis plusieurs années pour permettre au Sénégal de se doter d’un instrument efficace de lutte contre les pratiques INN multiformes. Ce plan d’action, a-t-il ajouté par ailleurs, se tient au moment où la pêche illicite non déclarée et non réglementée est devenue un fléau mondial. Au niveau national, a estimé le Colonel Ismaël Diop, le secteur de la pêche traverse une crise environnementale et socio-économique grave marquée par la recrudescence de pratiques frauduleuses de navires de pêches non autorisées, et les mauvaises pratiques de pêche. Tout cela menace les écosystèmes aquatiques  et risque de compromettre l’approvisionnement en poisson des populations et de l’industrie halieutique et plus généralement la contribution du secteur à la croissance économique et la lutte contre la pauvreté.
 
La validation de ce document sera donc ainsi un grand pas en avant qui permettra au Sénégal de se mettre en conformité avec ses engagements sous régionaux et internationaux en la matière, a conclu le Colonel.
Mercredi 11 Décembre 2013
Dakaractu




1.Posté par Atypico le 12/12/2013 22:52
Bravo ! c'est encourageant !Mais deux questions restent sans réponses .Quelle sera l'attitude des fédérations de pêcheurs artisanaux et des directeurs des "usine à poissons " ? Quel moyen aura la police pour sanctionner les contrevenants aux bonnes pratiques sans céder à la corruption ?



Dans la même rubrique :