Pêche illicite : La Chine prise la main dans le sac

La Chine est en tête des nations pratiquant une pêche excessive. Les Japonais ne dorment pas assez. Le lac Baïkal menacé. Les irradiés de Semipalatinsk. Le doyen de l’humanité est-il javanais ?


C’est un constat fait par l’ONG SkyTruth. La Chine est en tête des nations pratiquant la pêche illicite. Chaque année, le pays pêche 13 millions de tonnes de poissons, soit 4 à 5 millions de trop, selon l’article du magazine américain Time. Ses armes ? Une flotte imposante, une présence sur toutes les mers du monde, et un appétit — national et mondial — jamais assouvi pour le poisson. L’ONG américaine, en collaboration avec Google, a développé un logiciel de traitement de données combinant des images satellite basse définition et les signaux d’identification automatique (AIS) que les gros navires doivent émettre pour circuler en mer. Les données de localisation — ou l’absence momentanément de localisation — des flottes du monde entier permettent au programme, le Global Fishing Watch, de dresser des cartes précises des trajets de ces bateaux, de déceler leur activité en fonction de la manière dont ils se déplacent et de repérer jusqu’aux leurres de navigation.

Les Japonais manquent-ils de sommeil ?

Les Japonais dorment en moyenne 50 minutes en moins depuis les années 60. Selon des études évoquées par le quotidien japonais de langue anglaise The Japan Times, 1 Japonais sur 3 ne dort pas assez. Et le pays arrivait avant-dernier dans un classement de l’OCDE en 2009 sur le temps de sommeil des adultes de 29 pays. Mais la quantité signifie-t-elle qualité ?s’interrogent les chercheurs interviewés. Constatation étonnante rapportée par l’article, que l’on dorme 6 heures ou moins ou bien 8 heures et plus, le risque de mortalité est le même ! Un article riche en informations sur le sommeil et la santé des Japonais.

Sibérie : au chevet du lac Baïkal qui se meurt

Le lac Baïkal se meurt. Cette vaste d’étendue d’eau douce est située en Sibérie méridionale. Les composantes du scénario de crise écologique sont toujours les mêmes selon le bimensuel russe Le Courrier de Russie. Le niveau de l’eau baisse, des algues prolifèrent et une des espèces « clé de voûte » de l’écosystème, l’éponge, disparaît. Pourquoi un déclin si rapide ? Le tourisme, « explosif » selon l’article, engendre de la pollution et endommage irrémédiablement les berges ainsi que la qualité de l’eau. Un chercheur français interviewé en 2015 par le même média donne certainement l’une des clés de cette asphyxie : l’écosystème qui n’avait connu « qu’une poignées d’isbas » jusque-là n’a pas encore su s’adapter aux récentes pollutions massives.

Kazakhstan : l’héritage douloureux du polygone nucléaire de Semipalatinsk

Les explosions nucléaires atmosphériques et souterraines se sont succédé pendant 40 ans dans le nord-est du Kazakhstan, alors république soviétique. Soit l’équivalent de 2500 Hiroshima. L’URSS y avait construit un centre d’essais, le « polygone nucléaire de Semipalatinsk ».  Le 29 août, cela a fait 25 ans que le site a été fermé par la toute jeune république kazakhe indépendante. C’est l’occasion pour Eurasianet.org, site d’informations spécialisées sur l’Asie centrale d’aller interroger les habitants des localités qui ont subi les radiations des 456 tirs, marqués à jamais dans leur chair.

Le doyen de l’humanité est peut-être indonésien : 145 ans !

« Ce que je désire, c’est mourir. » À 145 ans, Mbah Gotho, habitant de Java, est fatigué de vivre. Il a survécu à tous ses enfants et bien qu’entouré par sa nombreuse descendance, il n’aspire plus qu’à quitter ce monde qui l’a vu naître le 31 décembre 1870. Son petit-fils explique au portail d’information indonésien Liputan6 qu’il a préparé la pierre tombale de son grand-père dès 1992 : elle attend à l’entrée de sa maison. Les autorités indonésiennes ont confirmé qu’il était bien né il y a près d’un siècle et demi. À voir le fringant vieillard, qui a encore un bon coup de fourchette et qui fume, cela paraît incroyable !
Mardi 6 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :