Passation de service à la tête de l’ITIE / Ismaïla Madior Fall tresse des lauriers à Mankeur Ndiaye : « Il a toutes les dispositions et prédispositions liées à ce poste »


Ce matin, vers 10 heures, dans les locaux du Comité national de l’Itie (Cn-Initiative pour la transparence dans les industries extractives), le ministre de la justice, gardes des sceaux a passé le témoin à M. Mankeur Ndiaye, ex ministre des Affaires étrangères.
A l’occasion, l’actuel ministre de la Justice a magnifié les qualités d’homme d’Etat de son successeur. « Je salue le choix du Président car il a toutes les dispositions et prédispositions liées à ce poste. J’appelle  mon successeur à exercer les responsabilités que j avais commencées dans la continuité », s’est réjoui le ministre de la Justice.
La rencontre s’est déroulée sous forme de réunion extraordinaire des membres du Comité national de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (Cn-Itie).
Le ministre de la justice, qui a été aux commandes du Cn-Itie pendant quatre ans,  n’a pas manqué dans son discours,  de relever que grâce au Comité, les Sénégalais sont au courant de tout se qui se passe dans le domaine des mines, du pétrole, du gaz et celui de l’or. Le travail privilégie l’élaboration de rapports pour permettre  la vulgarisation de l’information relative au secteur extractif.
L’ex-président du Comité fait savoir, en outre, que le Sénégal est à son troisième rapport de l’Itie après son adhésion depuis 2013. « Même si on demeure une petite équipe, on a su réaliser beaucoup de choses qualitatives », conclut le garde des Sceaux.
A son tour,  Mankeur a salué le travail de son prédécesseur et réitéré sa loyauté envers le Président Macky Sall qui, selon ses dires, lui accorde une fois de plus sa confiance.
Mankeur lance ainsi un appel fort pour inciter les uns et les autres à travailler davantage sur les défis qui se profilent à l’horizon et de consolider les acquis en renforçant ces principes de fonctionnement  tels que le consensus, la collégialité, l’exclusivité, la responsabilité, la transparence et la redevabilité. Le président du comité a aussi focalisé son attention sur la nécessité de mettre l’accent sur le plan de travail.
Vendredi 27 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :