"Pas de retour aux anciennes pratiques, si je suis élu", dit Ousmane Tanor Dieng


"Pas de retour aux anciennes pratiques, si je suis élu", dit Ousmane Tanor Dieng
Ousmane Tanor Dieng, candidat de la coalition "Benno ak Tanor" au scrutin présidentiel du 26 février, a écarté tout retour aux "mêmes pratiques des régimes socialistes précédents", s’il est élu à la tête de l’Etat, le 26 février prochain.

Après avoir collaboré avec les deux premiers présidents du pays, Léopold Sédar Senghor et Abdou Diouf, a dit sa volonté, en cas de victoire, de ne ‘’pas reconduire les pratiques des anciens régimes du Parti socialiste (PS, au pouvoir de 1960 à 2000)’’.

‘’Mon expérience tirée de mon passage dans l’opposition depuis une douzaine d’années m’a permis de devenir plus pédagogique’’, a confié M. Dieng, dans son temps d’antenne à la télévision publique, RTS. ‘’Elle (l’expérience) m’a permis de découvrir une gouvernance du type nouveau dans une République du type nouveau.’’

Selon le Secrétaire général du Parti socialiste, le modèle républicain qu’il propose aux Sénégalais ‘’sera nourrie de source fondatrice et aura la participation et la concertation comme règles de conduite’’. ‘’Dans cette nouvelle République, chacun aura sa place’’, a promis le candidat socialiste.
Jeudi 16 Février 2012
APS




1.Posté par Diop le 16/02/2012 07:56
Il sera président je l espère de toute mes forces

2.Posté par CROCO le 16/02/2012 11:46
APRES AVOIR MIS CE PAYS A TERRE LE VOILA QUI VEUT REVENIR . NON !! TANN "CHAROGNARD" TROP TARD!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016