Pas d’indemnité de dédommagement pour Amara en cas de limogeage (ministère)


Pas d’indemnité de dédommagement pour Amara en cas de limogeage (ministère)
L’Etat du Sénégal n’aura pas déboursé pour dédommager Amara Traoré, si ce dernier venait d’être limogé de son poste de sélectionneur national de l’équipe nationale de football, précise un communiqué du ministère des Sports transmis vendredi à l’APS.

‘’En cas de limogeage du sélectionneur national Amara Traoré par la Fédération sénégalaise de football, il n’y aura aucune incidence financière, car l’Etat n’aura rien à débourser pour le dédommager’’, précise le texte.

Selon la même source, aucun article ou aliéna du nouveau contrat d’Amara Traoré ne fait état de dédommagement en cas de séparation avec le sélectionneur national.

Par ailleurs le communiqué s’inscrit en faux contre un article d’un journal de la place, disant que le ministère des Sports évoque un duo Ferdinand Coly-Aliou Cissé pour remplacer le binôme Amara-Abdoulaye Sarr.

‘’Cette information est dénuée de tout fondement. Le ministère (des Sports) n’a jamais fait cas d’un quelconque duo entre Aliou Cissé et Ferdinand Coly’’, a expliqué le texte.

Dans cette même logique, le texte ajoute : ‘’Nous n’avons ni le pouvoir, ni la prétention encore moins les prérogatives de débarquer le sélectionneur national Amara Traoré qui a été recruté par la Fédération sénégalaise de football’’.

Selon les responsables du département des Sports, seule l’instance fédérale qui est l’employeur de l’entraîneur est habilitée à prendre la décision qui y sied.

Coach de l’équipe nationale de football depuis décembre 2009, Amara Traoré avait vu son contrat renouvelé en janvier dernier, quelques jours avant le départ des Lions vers la Guinée Equatoriale pour les besoins de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des nations.

Les Lions du Sénégal, considérés parmi les favoris de la compétition, ont été éliminés dès le premier tour, avec un passif de trois défaites en autant de sorties.

Face à cette contreperformance, le sélectionneur national Amara Traoré avait martelé devant la presse qu’il n’est pas question qu’il démissionne de son poste de numéro un du staff technique.
Vendredi 3 Février 2012
APS




1.Posté par z le 04/02/2012 10:59
il doit être emprisonné ce coach de malheur. Avec tout ce qu'il a eu comme moyen et soutien, humain, financier, public, État et autres, il a réussi la prouesse de faire de notre sélection la risée de cette CAN.

2.Posté par FAN DE FOOT le 04/02/2012 16:21
AMARA SVP RENDAIT LE TABLIER. VOUS N'AVEZ PAS DE PROJET DE JEU. LE SÉNÉGAL DOIT ARRÊTER DE GAGNER SANS BRILLER, VOUS ÊTES EN RETARD PAR RAPPORT A L’ÉVOLUTION DU FOOTBALL. MÊME LE RÉAL A COMPRIS QUE C'EST PAR LE JEU QU'IL FAUT RIVALISER AVEC SON RIVAL.
MERCI MAIS PARTEZ. VOTRE PAYS VOUS A FAIT L'HONNEUR DE VOUS NOMMER SÉLECTIONNEUR DONC SOYEZ RECONNAISSANT.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016