Partis politiques au Sénégal: Mais... de quoi a t-on peur ?


Partis politiques au Sénégal: Mais... de quoi a t-on peur ?
DAKARACTU.COM - Pourquoi envisager de limiter le nombre de formations politiques ? Certains hommes politiques pensent vraisemblablement avec raison que "trop de démocratie tue la démocratie". Hier, le ministre de l'Intérieur déclarait qu'il était important d'arriver à une limitation des partis politiques. "Nous avons cent soixante treize (173) partis... C'est le lieu d'engager une réflexion profonde sur le nombre." Le président d'honneur du PIT, Amath Dansokho, a réagi à cette sortie. Joint par téléphone par Sud quotidien, il a déclaré qu'il n'est "pas nécessairement contre mais que seul le peuple souverain doit en décider. Il n'est pas question de laisser le pouvoir le décider seul. Il pourrait être procédé à une sélection très arbitraire pour éliminer ceux qui gênent." L'idée avancée par Ousmane Ngom a réssucité des réserves jusque dans le camp de la mouvance présidentielle. Mamadou Diop Decroix, secrétaire général de l'AJ/PADS, souligne: "On est dans un régime de libertés. Ce serait paradoxal qu'une démocratie veuille empêcher la création de partis politiques. Le grand problème, ce serait déjà la mise en oeuvre de l'idée de la limitation."
Mercredi 16 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016