Partir aussi digne qu'Abdou Diouf: voilà le défi d'Abdoulaye Wade, selon Tamsir Jupiter Ndiaye.


Partir aussi digne qu'Abdou Diouf: voilà le défi d'Abdoulaye Wade, selon Tamsir Jupiter Ndiaye.
DAKARACTU.COM  Au lendemain de sa victoire à la présidentielle de 2007, le président de la République avait déclaré qu'il ne se présenterait pas en 2012. Les choses ont changé et c'est un tout autre discours. Des manifestations violentes ont éclaté dans tout le pays. Le Sénégal a un avenir incertain. Mais Me Wade persiste et signe. Dans son édito dans l'hébdomadaire Nouvel Horizon, Tamsir Jupiter Ndiaye dépeint aujourd'hui le défi que le chef de l'Etat Abdoulaye Wade doit à relever. Selon le chroniqueur, si cela ne dépendait que de Wade, le Sénégal ne serait pas dans cette situation de crise. Mais, selon lui, Wade est assiégé par des transhumants, des forbans qui ont fini d'écumer les finances publiques et qui ont compris que le départ du président était égal à la case prison pour eux. Abdoulaye Wade est un bon père de famille qui cherche à protéger sa famille. Mais, à quel prix ?  Sachant qu'une très grande partie de la population désire le voir partir, est-il prêt à sacrifier cette stabilité qui faisait de nous un exemple ? Selon Tamsir Jupiter, le défi d'Abdoulaye Wade est de partir dignement.
Samedi 4 Février 2012




1.Posté par yadikon le 04/02/2012 12:47
malheusment TAMSIR il ne le fera pas wade est un BADOLLO et on dis que BADOLLO dou joop GATHIE DI DEUPP

2.Posté par Nicolas le 04/02/2012 13:08
Le premier écumeur des finances publique c'est le distributeur ambulant Wade himself.
Les forbans et autres transhumants ont profité de l'environnement pour faire comme leur maître.
Les sénégalais vivent le calvaire à cause de cette politique mais ils sont loin, très loin d'imaginer la profondeur du désastre. WADE s'accroche, les siens avec, pour que le désastre ne soit découvert qu'après sa mort, au pouvoir.
A part ça, je ne vois pas pourquoi WADE, qui aime tant qu'on parle de lui, sacrifie son parcours jugé glorieux et les honneurs d'une retraite dorée et honorable pour un mandat dans une profonde instabilité ou la prison.

3.Posté par MBAYEBOUSSO le 04/02/2012 14:06
Les jeunes policiers que l'on dresse devant le peuple pendant des heures et des heures sans doute contre leur grés et dont on expose la vie à trépas sont aussi des fils d'autruis. C'est lâche, non? Les jeunes du M23 assistent librement aux manifs ce qui n'est pas le cas pour les jeunes policiers. On s'attend à ce que Karim pour qui vous forcez le passage, soit enrollé dans la police pour être en première ligne lors des prochaines manifs. Dans ce cas, vous pourrez parler de lâcheté de l'opposition. Vous avez bunkerisé Karim tout en mettant les fils d'autruis en danger. C'est très lâche!

4.Posté par migui le 04/02/2012 15:51
merci TAMSIR ,WADE est entoure de ses pires enemis d avant 2000 comme iba der , aida mboji , amadou sall , serigne mbacke ndiaye , djibo ka , de croix , maitre seye , ousmane ngom , cheikh tidiane sy . c est ce groupe qui tient en otage a ABDOULAYE WADE

5.Posté par ngagne le 05/02/2012 02:27
Merci monsieur Jupiter voila en résumé ce qui arrive a notre cher pays une nation respectait dans le monde je dirais même qui risque de sombrer dans la chaos pour l’intérêt de quelques opportunistes sans Etat d’âme . Cher compatriote le Sénégal travers une grave crise comme le disiez l'autre dire que le pays de serigne touba de mame maodo de seydina limamou j'en passe ne connaîtra le péril relève de inconscience .Le vent de la démocratisation au Sénégal avait soufflé depuis le président feu Leopold Sedar Senghor son successeur Abdou Diouf l' avais bien compris en perpétuant en permettant le multi- partisme dans ce pays.A l'heure ou nous somme retournais a la monarchie me semble impassible donc il est temps de défendre la patrie si nous ne voulons reculer d'une siècle vive la république vive le Sénégal vive la liberté

6.Posté par ngagne le 05/02/2012 02:40
OU ÉTAIT MONSIEUR KARIM WADE LES ANNEES 1983 1988 1993 1998 2000 OU LES SÉNÉGALAIS SE BATTAIENT POUR ÉLIRE EN 2000 LE PRÉSIDENT MAÎTRE ABDOULAYE WADE AUJOURD'HUI LE MÊME SCÉNARIO SE PRODUISE ONTRAITE LES OPPOSANTS DE LÂCHE OH MON DIEU DANS QUEL PAYS SOMME NOUS .....VOILA UNE CITATION PAS TRÈS CONNU ( si un jour mon corps allait être mordu par le pessimisme et rongeait par le cynisme que dieu puisse m’épargner mon âme de vieillesse. GÉNÉRAL MAC ARTHUR fin de citation )

7.Posté par BeugSamaRew le 05/02/2012 15:13
ceux sont pas seulement les transhumants (Iba Der Thiam, Serigne Mbacké Ndiaye, Aïda Mbodj, Decroix , Djibo Ka...) et les marabouts qui tiennent Wade en otage mais c'est surtout son fils qui n'est devenu sénégalais qu'en 2002 pour qui on chauffe le fauteuil. Mais qu'il sache qu'on arrête pas la mer avec ses bras. ET qu'ils rendront compte ici et au-dela



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016