Participation du Sénégal aux Jo : L’État débloque 800 millions

Un budget de 800 millions de francs Cfa a été bouclé pour prendre en charge les athlètes sénégalais aux Jeux olympiques de Rio, prévus du 5 au 21 août prochains. La décision a été entérinée hier à l’issue du Conseil interministériel consacré à la question et présidé par le Premier ministre.


Participation du Sénégal aux Jo : L’État débloque 800 millions
Les athlètes sénégalais peuvent se rendre aux Jo 2016 avec l’esprit tranquille. Le budget de 800 millions de nos francs destiné à prendre en charge leur participation à cette compétition a été bouclé. C’est ce qu’a annoncé hier à la Primature le ministre des Sports, Matar Bâ, au sortir du Conseil interministériel présidé par le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne. «Nous avons eu la participation du ministre des Finances et du ministre du Budget. Nous avons montré combien nous avons à cœur de mettre nos athlètes dans d’excellentes conditions à Rio. Il nous fallait un budget de 800 millions Cfa pour assurer la totalité de la préparation et de la participation. Nous avons trouvé la solution, car le budget est bouclé», s’est réjoui Matar Bâ qui avait à ses côtés, le président du Cnoss, Diagna Ndiaye. 
Face à la difficulté que cela va représenter pour les athlètes sénégalais de glaner des médai­lles au Brésil, le ministre des Sports de souligner que ce qui urge chez les représentants sénégalais, c’est de restaurer une «belle image de leur pays». «Nous n’allons pas verser dans l’impossibilité. Il faut comprendre que nos athlètes ont des chances et qu’ils vont se battre. Mais le plus important c’est une bonne participation. C’est se battre quitte à tomber les armes à la main», a indiqué le patron du sport sénégalais. Qui ajoute que Macky Sall est «le premier chef d’Etat à consacrer un Conseil interministériel sur les Jo».

Diagna Ndiaye : «Tout ce qu’on a demandé, le président nous l’a donné»

A la suite du ministre des Sports, le président du Cnoss, Diagna Ndiaye, s’est réjoui de l’importance accordée aux Jeux olympiques par le régime du Président Macky Sall. «Je tiens à remercier le président de la République. Et je tiens à dire que tout ce qu’on a demandé, il nous l’a donné», a salué le président du Cnoss qui, après avoir intégré le Cio, vient d’être nommé comme membre du Comité d’audit au sein de l’instance dirigeante de l’olympisme. 
«Que l’Etat du Sénégal au niveau le plus élevé, c'est-à-dire son chef initie une réunion de ce genre et invite son Premier ministre à nous réunir, c’est rassurant et encourageant ! Nous avons posé tous les problèmes annexes jusqu’au plus petit détail. Je pense que l’un dans l’autre, les choses vont bien se passer», a mentionné Diagna Ndiaye. Ce dernier de soutenir que les journalistes qui vont couvrir l’événement seront logés à la même enseigne que les athlètes.
Sur les chances de médailles du Sénégal, le président du Cnoss de souligner que «dans toute compétition, comme a eu à le dire le ministre des Sports, nous avons nos chances. Il faut qu’on s’investisse en ce sens-là. Maintenant, cela se passe sur le terrain et ce n’est pas une science exacte».

Le porte-drapeau désigné aujourd’hui

Le Cnoss se réunit aujourd’hui pour désigner sur la base de critères le porte-drapeau de la délégation sénégalaise. L’informa­tion est de son secrétaire général Seydina Diagne. La délégation sénégalaise commencera à se rendre à Rio une fois que la cérémonie de remise du drapeau se tiendra. Ce qui va se faire incessamment, selon M. Diagne.
Sur le nombre de participants qui prendront part à la compétition, ils seront 25 athlètes. 22 sont directement qualifiés et 3 font office d’invités. En plus des champions d’Afrique, à savoir l’Equipe nationale féminine de basket, seule représentante africaine dans cette compétition, le Sénégal pourra voir les autres disciplines défendre ses couleurs, entre autres le taekwondo, la lutte, le judo, le canoë et kayak…  

Le Quotidien
Samedi 16 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :