Partenariat avec le PASET : L’Inde offre son expérience aux pays membres du PASET


A la tête d’une forte délégation, le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation participe à la rencontre d’échanges entre l’Inde et les pays membres du Partenariat pour les compétences en sciences appliquées, ingénierie et technologie, PASET.

Cette rencontre initiée par l’Inde en partenariat avec la Banque mondiale a pour objectif de permettre des échanges et des partages entre ce grand pays émergent et les membres du PASET.
Dans son discours, le Pr Mary Teuw Niane, président du conseil d’administration du PASET, a souligné que la rencontre « offre l’opportunité de mieux comprendre le système d’éducation et de formation de l’Inde,  afin d’organiser un partenariat fécond, gagnant/ gagnant entre l’Inde  et l’Afrique ».
Il a rappelé que l’Afrique peut s’inspirer de l’Inde en matière de formation professionnelle et technique pour assurer son développement socio-économique.
Pour ce faire, le Ministre a souligné que « le PASET se veut  une réponse pour combler le gap et transformer structurellement les économies africaines ».
Parlant de l’exemple sénégalais, le Pr Mary Teuw Niane a rappelé que notre pays est engagé dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent dans « une vaste politique de développement du capital humain » à travers principalement les Ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche  et de  l’Innovation et celui de la formation professionnelle et de l’apprentissage.
Initié par les 3 pays fondateurs que sont l'Éthiopie, le Rwanda et le Sénégal, le PASET a été lancé officiellement en 2013,  lors d'un forum à Addis-Abeba avec 7 pays africains.
 Il s’est enrichi de nouveaux membres en 2014 lors du second forum qui s’est tenu à Kigali. Il est  accompagné de quatre puissances économiques émergentes - la Chine, la Corée, l'Inde et le Brésil-, le secteur privé international, les partenaires au développement, les institutions de formation et de recherche, les établissements de formation technique et professionnelle, les institutions financières multilatérales sous la coordination de la Banque mondiale.
Mercredi 1 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :