Paris victime du Barça


Paris victime du Barça

Invaincu jusque-là cette saison, le PSG a subi ce mercredi sa première défaite de la saison en s’inclinant 3-1 sur la pelouse de Barcelone lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. S’ils ont longtemps fait jeu égal avec le Barça, les Parisiens ont péché dans les zones de vérité et terminent deuxièmes du groupe F. Du lourd les attend en huitièmes…

Le PSG avait infligé au match aller au Parc sa première défaite de la saison à Barcelone (3-2), l’équipe catalane lui a rendu la pareille ce mercredi soir, s’imposant 3-1 au terme d’une rencontre enlevée et spectaculaire, surtout en première période. Guère impressionnants dans le jeu ces derniers temps mais souvent vainqueurs, les Parisiens, dopés par l’enjeu et l’adversaire, ont été globalement plus convaincants sur la pelouse du Camp Nou, mais paradoxalement, c’est avec une défaite et la deuxième place du groupe F qu’ils rentrent dans la capitale, ce qui leur promet un huitième de finale face à un très gros (Real Madrid, Chelsea, Bayern) ou un "moyen gros" (Atletico, Porto, Dortmund) et surtout un match retour à l’extérieur.

De quoi nourrir quelques regrets car quand il se hisse à ce niveau, le PSG n’a pas grand-chose à envier à son rival catalan, à part, et c’est un très gros détail, ses superstars, puisque c'est son "MSN" (Messi, Suarez, Neymar) qui a offert au Barça sa première victoire en C1 sur l’équipe parisienne après cinq tentatives infructueuses (trois nuls, deux défaites). Cette dernière, dominée lors des dix premières minutes, a pourtant vite réussi à desserrer l’étreinte, grâce notamment à Lucas, son accélérateur de particules, qui, très vite, crée maints tourments à un Barça disposé en 3-4-3. C’est ainsi de son côté, le droit, que l’équipe de la capitale frappe la première: le Brésilien, face à Mathieu, trouve Matuidi qui, dos au but au point de penalty, remet sans contrôle à Ibrahimovic qui frappe instantanément du gauche et transperce ter Stegen (0-1, 15e).

Paris a trop gâché...

Mais comme à deux reprises à l’aller au Parc, les Parisiens, par manque de concentration, n’ont guère le temps de profiter de leur but, puisqu’il ne suffit que quatre minutes à leurs rivaux pour égaliser: sur une longue ouverture, Mascherano trouve Suarez, parti dans le dos d’un Thiago Silva bien léger sur le coup, la remise instantanée de l’Uruguayen trouve Messi qui, oublié par David Luiz, inscrit son 75e but en C1 (1-1, 19e). Paradoxalement, cette égalisation rapide ne plombe pas les Parisiens qui reprennent le cours de leur football et se créent deux grosses opportunités en deux minutes: d’abord par Lucas qui, servi par Matuidi, ne cadre pas sa reprise à bout portant (29e), ensuite par Cavani qui, sur un centre d‘Ibrahimovic, trouve ter Stegen sur la trajectoire de la sienne (31e).

Un manque d’efficacité qui se paie cher, puisque si Sirigu brille sur une frappe à bout portant de Suarez (39e), il ne peut rien deux minutes plus tard sur la frappe parfaitement enroulée de Neymar, bizarrement pas attaqué au milieu de cinq adversaires, qui trouve l’intérieur du petit filet gauche du portier italien (2-1, 41e). 2-1 à la mi-temps, c’est dur pour Paris, ça l’est d’autant plus qu’au retour des vestiaires, les visiteurs se procurent une énorme double occasion par Lucas et Cavani qui, à deux mètres de la ligne, butent sur ter Stegen et Bartra (53e), Maxwell, en bonne position, manquant ensuite sa reprise au point de penalty (62e). Là encore, la chance du PSG est passée et la sanction catalane est implacable: sur une merveille d’action collective, Suarez inscrit son premier but au camp Nou après une frappe de Neymar repoussée par Sirigu (3-1, 77e). Pas assez efficace devant et trop laxiste derrière, Paris, après 23 matches officiels sans perdre, a cédé. Cette première défaite lui rappelle le chemin à parcourir pour espérer aller au bout de ses hautes ambitions européennes...

Footbal.fr

Mercredi 10 Décembre 2014




Dans la même rubrique :