Paris : Wade apppelle à la résistance contre Macky Sall et fait des révélations sur l’hymne du Sénégal


Paris : Wade apppelle à la résistance contre Macky Sall et fait des révélations sur l’hymne du Sénégal
Depuis son exil doré de Paris, Wade appelle les Sénégalais qui sont restés au pays, à la résistance contre Macky Sall. 
Samedi, Wade qui était d’aplomb, a participé dans la capitale française à une conférence de la Fédération Pds de France animée par Mes Amadou Sall et Abdoulaye Tine, avocats respectivement au barreau de Dakar et celui de Paris sur le thème «l’état de droit et de la démocratie au Sénégal». Une occasion pour Wade qui a chauffé la salle de tirer à boulets rouges sur le régime de son successeur à la tête de l’Etat, appelant à lui faire face. «Ce que mon père m’a appris, c’est que si quelqu’un porte atteinte à ton honneur, tu règles le problème au péril de ta vie».  Donc, selon lui, «il faut savoir résister à l’oppression, sinon les dictatures rampantes finissent toujours par s’installer de manière irréversible. Quand les lois et libertés individuelles sont bafouées par ce régime qui interdit les marches de l’opposition et de la société civile, emprisonne d’honnêtes citoyens, il devient un devoir de résister pour faire face à l’injustice». Le Secrétaire général national du Pds ajoute : «On ne va pas à la présidence avec un noeud papillon, ce n’est pas vrai. C’est un combat politique qu’il faut mener et payer le prix». Mais, précise-t-il : «Je ne dis pas qu’il faut créer du désordre».

En tout cas, Wade qui se dit «heureux» de se trouver parmi ses militants de la Fédération de France leur a dit avoir «été particulièrement satisfait de (les) entendre chanter l’hymne». Pas du Sénégal, mais «l’hymne de la résistance africaine» car dit-il : «elle est l’expression des peuples africains de Dakar au Cap, du Nord au Sud. Cet hymne est maintenant chanté partout, c’est pour cela que je l’avais confectionné (…)». Et voilà qu’il se saisit de cette occasion pour critiquer l’hymne national du Sénégal et celui qui en a composé la musique. «Nous avons eu les hymnes du Mali, du Sénégal, hymne composé par Senghor, mis en musique par un aventurier même s’il fut un grand musicien».

Le Secrétaire général du Pds explique que celui qui a mis en musique «le lion rouge», a vendu aux Sénégalais, «des airs de campagne de promotion de produits français, mais au pays des ignorants, on peut raconter ce qu’on veut. Pepper (Herbert, ndlr) de son vrai nom, est un musicien français qui vivait au Sénégal et à l’indépendance, il nous a vendu ce qui est devenu l’hymne du Sénégal. Et selon 3W : «ce que nous chantons avec enthousiasme est une chanson du moyen âge français qui a été emprunté par un des grands magasins du 19e siècle qui s’appelait "J’ai tout fait " ».
Lundi 31 Octobre 2016
Dakaractu




1.Posté par Ndoye Pam le 31/10/2016 15:48
c'est un connard, ce wade, après avoir ete president du Senegal pendant 12 ans, c'est maintenant qu'il se rend compte de ce qu'il dit. Pauvre con il a ete, il est et il restera... pouahhh....

2.Posté par Dr Djinnè le 31/10/2016 22:07
Le plus grand voleur que ce pays a vu naître, un vrai nullard qui se crois poète, compositeur et scientifique - et maintenant il fait semblant d'avoir oublié tous le mal q'il a fait au pays et son peuple.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :