Parents, agents de l’administration et marabouts cités dans les affaires de viols


Parents, agents de l’administration et marabouts cités dans les affaires de viols

Les proches parents arrivent en tête des personnes impliquées dans les affaires de viols, a relevé mardi devant le Conseil économique et social, le président de l’Organisation nationale des droits de l’homme (ONDH), Djibril Badiane.

‘’Avec une enquête que nous avons faites il y a de cela six mois, pendant 4 à 5 mois, nous avons cherché à comprendre qu’est-ce que c’est le phénomène’’, a indiqué Djibril Badiane qui faisait un exposé sur la situation des droits de l’homme au Sénégal.

‘’On a constaté que 29% des personnes impliquées étaient des parents proches. C’est-à-dire le père, l’oncle, l’ami du père, etc. On a vu aussi que 20% étaient dans l’administration, c’est-à-dire le service public. Ca peut être l’enseignant, le policier, etc. On a vu aussi que 15% des enquêtés ont été des marabouts’’, a-t-il relevé.

De son côté la représentante du Comité sénégalais des droits de l’homme (CSDH), Rokhaya Gassama, a affirmé qu’il y a ‘’beaucoup de violations des droits des femmes’’ mais aussi ‘’ beaucoup de viols’’.
APS

‘’Ces faits sociaux prennent une ampleur dans la société sénégalaise’’, a-t-elle fait remarquer. ‘’Ce n’est pas seulement la mission de l’Etat sénégalais, des organisations de la société civile mais de chaque sénégalais de faire attention à qui nous confions nos enfants à l’école’’ a-t-elle dit.

Mardi 20 Décembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016