Parcelles Assainies, Cambérène, Fadia : le calvaire de près de cinquante mille Sénégalais.


Parcelles Assainies, Cambérène, Fadia : le calvaire de près de cinquante mille Sénégalais.
DAKARACTU.COM  Patauger dans les eaux usées, tel est le quotidien de près de cinquante mille habitants des quartiers des Parcelles Assainies, de Cambérène et de Fadia. Le collecteur de l'Office national de l'assainissement (Onas) situé aux Hlm-Case bi, déverse sans discontinuer ses eaux nauséabondes. Selon Moussa Sy, maire des Parcelles Assainies, toutes les canalisations sont bouchées et les eaux usées ne passent plus. La population de quinze unités est touchée. Des dégradations et des destructions sont à l'origine de cette situation qui pourrait devenir catastrophique. Les populations du village traditionnel de Cambérène s'opposent à l'installation des systèmes d'évacuation qui traversent leur localité. Bref, il y a urgence pour la salubrité et la santé publique du secteur.   
Mercredi 18 Avril 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016