Parcelles Assainies : Amadou Bâ s'attaque à la vétusté de l'assainissement à Dakar, disculpe et annonce des débuts de solution au manque d'eau


Au sixième jour de la campagne électorale, la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar de Dakar n'est pas sorti de son fief des Parcelles assainies pour ce qui concerne la première étape de la journée. En effet, après une visite des chantiers de la rénovation de la mosquée de l'Unité à laquelle il a contribué à hauteur de 15 millions FCFA, il s'est rendu chez Sokhna Binetou Mbacké Bintou Serigne Massamba Mbacké. Une étape qui serait improvisée, selon la “Mbacké Mbacké”. “C'est après la prière de vendredi qu'on m'a appris que le ministre venait chez moi”, a révélé Sokhna Néné Gaye, fille de Sokhna Binetou Mbacké. 
Visite improvisée ou préparée, Amadou Bâ en a profité pour faire la cour aux Parcellois. Dans son discours, le chef de file de la coalition Benno Bokk Yakaar à Dakar, a rappelé les bonnes relations qu'il entretient avec la famille de Sokhna Binetou Mbacké. Ce rappel fait, le ministre de l'Economie et des Finances liste les difficultés auxquelles sont confrontés les Parcellois et au rang desquels figure en bonne place l'assainissement. Après avoir disculpé Macky Sall, Amadou Bâ promet des mesures pour pallier à la vétusté des infrastructures de l'assainissement des Parcelles assainies. 
Le manque d'eau qui assoiffe certains quartiers de Dakar dont les Parcelles assainies, Patte d'oie et Grand Yoff s'est invité à l'allocution de la tête de liste départementale de Benno Bokk Yakaar. A ce propos, Amadou Bâ a annoncé la construction de deux forages. “Les études sont en cours, nous débloquerons les financements prochainement pour soulager les populations”, a t-il encore promis. 
Dans la même veine, il révèle qu'un financement de 400 milliards FCFA a été acquis par l'Etat du Sénégal pour renforcer l'approvisionnement en eau de la capitale sénégalaise. “Mais nous ne nous précipitons pas. C'est un travail qui prendra le temps qu'il faudra, mais sachez que les fonds sont disponibles”, a précisé Amadou Bâ. L'occasion était trop belle pour qu'il s'abstienne de tacler le maire des Parcelles Assainies. “Si nous militons tous pour le développement des Parcelles Assainies, nous devons travailler main dans la main." Mais pas sûr que son appel soit entendu par Moussa Sy qui, faut -il le rappeler, fait partie des 7 investis par la coalition Manko Taxawu Sénégal à Dakar. 
Vendredi 14 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :