Pape Alioune Ndiaye, une carrière de footballeur légitimée par le BAC


Pape Alioune Ndiaye, une carrière de footballeur légitimée par le BAC
L’international sénégalais Pape Alioune Ndiaye, qui attend d’avoir une place en équipe nationale A, a eu la chance de compter sur un père formateur pour qui les études et l’obtention du BAC comptaient avant tout autre chose.
‘’Notre préoccupation majeure, sa mère et moi, c’est qu’il ait son Bac’’, a rappelé son père, Mor Ndiaye, sous-officier de l’armée sénégalaise à la retraite, qui fut également son premier entraîneur de football.
‘’Pour nous, c’était hyper important, et quand il a réussi d’office à cet examen, nous l’avons accompagné du mieux que nous pouvons’’, a déclaré Mor Ndiaye, dans un entretien avec l’APS.
Âgé de 25 ans, L’ancien pensionnaire de Diambars est titulaire d’un Bac titulaire et s’était d’ailleurs inscrit à la Faculté de sciences juridiques de l’Université Cheilh Anta Diop (UCAD) de Dakar, avant de s’expatrier en Norvège (Bodo Glimt) puis depuis quelques mois en Turquie, à Osmanlispor précisément.
‘’Il est clair qu’en tant qu’entraîneur, j’avais décelé de grandes qualités en lui, mais il n’était pas question de le ménager’’, a expliqué l’ancien entraîneur de l’ASFA (Association sportive des forces armées) dans les années 90.
Mor Ndiaye a initié son fils au football dès le bas-âge, avant de l’encadrer pendant deux ans (13 à 14 ans) à Diambars Le formateur faisait partie des premiers techniciens à intégrer le centre de formation basé à Saly Portudal.
Appelé dans toutes les sélections (cadets, juniors, olympique et seniors), Pape Alioune Ndiaye qui a démarré comme arrière droit, a été titularisé lors du Challenge Mandela dans une position de milieu relayeur.
‘’Moi je l’avais stabilisé au milieu de terrain et il s’était senti comme un poisson dans l’eau. Aujourd’hui encore, c’est un joueur à vocation offensive qui peut partir du milieu de terrain pour se projeter vite vers l’avant avec une bonne adresse devant le but’’, a explicité le technicien.
Interrogé au sujet de la première titularisation de son fils contre l’Afrique du Sud, Mor Ndiaye dit ne pas vouloir tirer une conclusion personnelle puisque les Lions avaient perdu contre les Bafana-Bafana. ‘’On ne peut tirer une performance individuelle d’un échec’’, a dit le technicien.
Lundi 23 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :