Panne récurrente du forage de Koumpentoum : Le coordinateur départemental de DIISOO tire la sonnette d’alarme.


Panne récurrente du forage de Koumpentoum : Le coordinateur départemental de DIISOO tire la sonnette d’alarme.
En l‘espace d’un mois  le seul forage qui alimente la ville de Koumpentoum est tombé deux fois en panne. Si la première a duré 4 jours la seconde panne a duré presque une semaine.  Les populations « ont souffert, surtout les femmes qui font des km pour obtenir le liquide précieux », a dit le coordinateur départemental du parti DIISOO, Mr. Assane CAMARA très remonté contre les élus du département en général et ceux de la commune de Koumpentoum, en particulier le Maire. 
En effet  selon lui, « les gens se battent pour être élu, ils sont prêts à tout pour être maire, député ou président de conseil, mais une fois élu, ils tournent le dos aux réelles préoccupations des populations; aujourd’hui la situation à Koumpentoum est devenue dramatique. En plus de l’insécurité, par manque d’éclairage public, on doit manquer d’eau. A quand l’émergence de ce département ? » Cependant il invite l’ensemble des élus et le bureau de l’ASUFOR à s’asseoir autour d’une table et à discuter. Car le véritable problème, dira t-il, « c’est la gestion du forage. Il est incompréhensible que dans les autres communes moins peuplées, les gens font des bénéfices de plus 10 000 000 F  et qu’à Koumpentoum le bureau peine à payer ses factures d’électricité et est incapable de réparer une pompe ». Et d’ajouter « il faut que l’on confie sa gestion aux femmes qui souffrent le plus en cas de problème et que l’on mette de côté les questions de personne. » 
Le coordinateur départemental de DIISOO, Assane CAMARA, par la voix du frère secrétaire IBN T. SYLLA, réitère tout son soutien aux populations du NIANI.
Mercredi 7 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :