Panique à bord du vol Paris-Dakar : la perte du contrôle de l'appareil à l'origine


Panique à bord du vol Paris-Dakar :  la perte du contrôle de l'appareil à l'origine
Les passagers qui ont quitté Paris hier pour rejoindre Dakar ont eu la frayeur de leur vie! 

Qu'est ce qui s'est passé?

Après avoir quitté l'aéroport Charles De Gaulle de Paris tranquillement à 16h10 précises, le vol Air France devant rallier Dakar, a pris les airs. Trente minutes plus tard, les passagers ont entendu la voix du Commandant de bord leur faire une déclaration qui a mis tout le monde dans une peur panique : le Commandant a perdu le contrôle électronique de l'appareil, donc ne contrôlait presque plus le Boeing 747. Il prendra alors la décision de rebrousser chemin pour atterrir à Paris Charles De Gaulle.
Informés de la situation plus que grave, les passagers ont commencé  invocations et prières pour arriver à bon port.
Après plusieurs tentatives et manœuvres, l'avion qui est resté dans les airs près d'une heure, va enfin se poser au grand soulagement des passagers, dont plusieurs autorités sénégalaises. 
C'est finalement à 20 heures passées de plusieurs minutes qu'un nouvel appareil a quitté l'aéroport Charles De Gaulle pour ramener sur Dakar son lot de passagers qui n'ont eu de cesse de remercier le Ciel ...
 
Jeudi 5 Mars 2015
Dakaractu




1.Posté par ibeuz fall le 05/03/2015 12:51
alhamdoulila je ne fais que remèrcier le bon dieu cela arrive souvent cest des blem de téchnique mais dieu santati rék

2.Posté par Tullius_Detritus le 05/03/2015 15:06
1°) Parler de « panique à bord » et de « perte de contrôle de l'appareil » ressort bien du langage d'un journaliste en mal de scoop ! Aussi bien les PNC (hôtesses et stewards) que les PNT (Captain et Co-pilote) ont la formation nécessaire pour gérer ce genre de situation !
2°) Il y a bien longtemps que le Vol AF718 Paris (LFPG/CDG)=>Dakar (GOOY/DKR) n'est plus opéré par un Boeing 747 mais par un Boeing 777-300. Mais si vous le dites…
3°) Il n'a pas quitté « tranquillement à 16h10 précises » mais à 16h38, en retard comme bien souvent.
4°) Il est effectivement revenu sur CDG à 17h52. Preuve qu'il y avait un problème technique détecté par l'équipage, sans possibilité de réparation en vol. Que ce soit un problème électronique n'est pas étonnant puisque tous les avions modernes fonctionnent sous le contrôle, non pas d'un seul (et heureusement) mais de trois ordinateurs.
5°) Une fois les problèmes techniques résolus, le vol a redécollé de CDG à 20h42 pour atterrir sans encombre à Dakar à 01h11, après un temps "de Bloc à Bloc" de 05h29, ce qui est très honorable compte tenu de la météo.
Toutes ces informations sont consultables par le Grand Public sur le site de la Compagnie AIR FRANCE.

Remercier le Ciel a posteriori ? Certes… En ce qui me concerne, j'y verrai plutôt le résultat du respect de procédures mises au point depuis des décennies et qui permettent aujourd'hui à des milliers d'avions de sillonner chaque jour le ciel de la planète sans encombre.

3.Posté par titi le 05/03/2015 15:28
Alhamdoulilah! Yalna borome bi di égueuli dignou sameu!

4.Posté par madi le 05/03/2015 16:21
les sénégalais ont vite oublier les récentes insultes de Moustapha Niasse en direct devant les caméras du monde

5.Posté par mbengue le 05/03/2015 16:32
deja que il y a eu un mort dans le vol a 1 h de l atterrissage sur le vol de mardi
crise cardiaque

6.Posté par dede le 05/03/2015 16:52
oui c est le pilote qui a été bon me reste...!!

7.Posté par Domvass le 06/03/2015 15:22
Vrai, Tullius, sauf que vérification faite AF a bien envoyé le B747-400 immatriculé F-GITH deux fois sur Dakar cette semaine au lieu du 777.



Dans la même rubrique :
Tu permets Thierno…

Tu permets Thierno… - 07/08/2017