«Panama papers» : De nouvelles révélations explosives en vue


«Panama papers» : De nouvelles révélations explosives en vue
Comme l’avait annoncé, le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), dont Le Monde est partenaire, publie une nouvelle série d’articles à partir des documents «Panama papers» sur l’évaporation des ressources en Afrique.
Les 11,5 millions de documents issus du cabinet panaméen Mossack Fonseca mettent en lumière le rôle des sociétés offshore dans le pillage du continent, qu’il s’agisse de l’industrie du diamant en Sierra Leone, des structures de dissimulations du milliardaire nigérian Kolawole Aluko, propriétaire d’un yacht sur lequel Beyonce a passé des vacances et lié à l’ancienne ministre du pétrole nigériane Diezani Alison-Madueke, ou le recours systématique aux paradis fiscaux par l’industrie extractive. Selon l’ICIJ, des sociétés is- sues de 52 des 54 pays africains ont recouru à des structures offshore, participant à l’évaporation de 50 milliards de dollars d’Afrique chaque année. Nous y reviendrons en détails...
Lundi 8 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :