Palais de justice : M'baye N'der-fils risque 2 ans prison ferme, pour offre et cession de chanvre indien


Palais de justice : M'baye N'der-fils risque 2 ans prison ferme, pour offre et cession de chanvre indien
Ce n’est pas encore le bout du tunnel pour le fils du chanteur Alioune M'baye N'der. Condamné il y a cinq mois à 2 ans prison ferme pour offre et cession de chanvre indien, Mamadou Mbaye risque de purger l’intégralité de la peine si la Cour d’appel suit le parquet général. Celui-ci a requis hier la confirmation pour Mamadou Mbaye et son cousin et co-prévenu Ibrahima Mbaye. Tous les deux avaient été arrêtés aux Maristes avec un certain Moussa Traoré qui a jugé inutile de faire appel. Pour en revenir à l’arrestation, les policiers se sont présentés à Ibrahima Mbaye en lui demandant de leur vendre du chanvre indien. A peine a-t-il sorti un cornet que le percussionniste a été prié d’indiquer son fournisseur. Il a désigné Moussa Traoré chez qui 19 cornets ont été saisis.
A la barre, le fils du chanteur a soutenu avoir été arrêté injustement et qu’il n’est ni usager ni trafiquant de chanvre indien. Quant à Ibrahima Mbaye, il a reconnu être un simple usager avant de soutenir qu’il a été utilisé par Moussa Traoré,  avant de tomber dans le piège des policiers qui l’ont provoqué. Ce que trouve illégal Me Bamba Cissé qui a laissé entendre « qu’aucune règle ne peut admettre qu’un enquêteur commette un délit pour obtenir des éléments de preuve ». Pis, Me Cissé a soutenu que les policiers ont profité de l’insouciance des prévenus âgés à peine de 19 ans. C’est pourquoi Me Emmanuel Padanou a plaidé la relaxe pure et simple. Surtout que de l’avis de Me Abdou Dialy Kane, Ibrahima Mbaye a collaboré avec les policiers en dénonçant Traoré. Il a estimé que la présence de Mamadou Mbaye à côté de Ibrahima Mbaye au moment de l’arrestation ne suffit pas pour justifier la complicité de celui-ci. Délibéré le  6 décembre prochain…
Enquete
Samedi 6 Décembre 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :