Paix et sécurité en Afrique : Mankeur N'diaye préconise «des réflexions approfondies au forum de Dakar»


Paix et sécurité en Afrique : Mankeur N'diaye préconise «des réflexions approfondies au forum de Dakar»
Le forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique est prévu les 15 et 16 décembre 2014 à Dakar. Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye, au cours d’une conférence de presse, ce vendredi, a indiqué qu’il sera un moment de réflexions approfondies destiné à aider les décideurs à faire face aux crises multiformes.
Le ministre a rappelé que le forum international de Dakar sur la paix et la sécurité est ressorti ainsi dans la déclaration finale adoptée par le Sommet de l'Elysée, afin d'approfondir la réflexion sur les engagements pris lors dudit sommet tenu les 6 et 7 décembre 2013 à Paris. «C’est à cet effet que les chefs d'Etat et de gouvernement avaient soutenu la proposition du Sénégal d’accueillir à Dakar en 2014 un Forum informel sur la paix et la sécurité en Afrique» a-t- il souligné.

Selon lui, ce forum informel avec son ancrage panafricain mais aussi sa large ouverture aux partenaires internationaux, permettra à coup sûr de créer un véritable espace de réflexion stratégique.
«Ce sera un espace où les décideurs politiques, chefs d’Etat, Premiers ministres, ministres (…), les dirigeants des forces de défense et de sécurité, les responsables de l’Union africaine vont côtoyer dans les différents panels et dans les différents ateliers, les universitaires, des chercheurs, des experts, des spécialistes, de la sécurité», a-t- il poursuivi.

Le ministre Mankeur Ndiaye a fait comprendre que l'option est d’aboutir à des échanges de très haut niveau qui pourront servir les décideurs africains et de partenaires internationaux dans leurs réponses aux défis sécuritaires en Afrique.

Ce forum, a-t- il ajouté, une première sur le continent par son originalité et sa force, vise à rassembler les acteurs et donnera l’occasion de visiter, de parler de l’essentiel de ce qui se passe dans les différentes régions d’Afrique et dans d’autres parties du monde.

Prenant part à la rencontre, Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre des Affaires étrangères et président de l’Institut panafricain de stratégies (IPS), a souligné l'importance de la tenue d’un tel événement sur les questions de paix et de sécurité.

"Il est important que ce forum prenne l'envergure que nous voulons dès le départ. L'Afrique mérite l’excellence, mérite ce qu'il y a de mieux dans le monde. Nous ne pouvons rien faire au rabais et nous n’avons pas le doit de faire quelque chose au rabais", a-t-il plaidé.

"Les menaces sécuritaires, les défis sécuritaires ont une ampleur sans précédent (…). Nos Etats ont des ressources tellement limitées, ont des priorités dans tous les domaines", a insisté M. Gadio.

Pour lui, "les pays africains n’ont pas les moyens de leurs ambitions de défense et de sécurité, si nous choisissons la voie individuelle de résolution de nos conflits".

"Nous avons besoins de mutualiser nos ressources et mettre en avant notre dignité, notre volonté en tant qu’Africains de faire face à ces défis'', a insisté Cheikh Tidiane Gadio
 
  Forum sur la paix et la sécurité
En effet, c’est lors du Sommet de l’Elysée sur la Paix et la sécurité en Afrique les 6 et 7 décembre 2013 à Paris, que les chefs d’Etat et de gouvernement ont soutenu la proposition du Sénégal d’accueillir à Dakar un forum informel sur la paix et la sécurité sur la paix et la sécurité en Afrique du 14 au 16 décembre 2014. Il sera organisé en liaison avec l’Union africaine et les partenaires internationaux, pour approfondir la réflexion sur les engagements pris au Sommet.
Selon Mr Cheikh Tidiane Gadio, co animateur de cette conférence de presse, le Forum international de Dakar sur la Paix et sur la Sécurité est «informel et inclusif et instaure une nouvelle conférence internationale sur le continent«. Il rassemblera 300 personnalités africaines et internationales autour des grands acteurs de référence dans le domaine de la paix et de la sécurité en Afrique.  
Il est pour la mise en place de Force africaine de réaction rapide.   
Samedi 18 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par Cissokho le 18/10/2014 14:08
La paix est le socle du développement .toute énergie qui y est consacrée est un gain inestimable en terme de retour sur investissement. Il ne faut pas hésiter à mettre les hommes, les moyens techniques et financiers au service de la paix



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016