Page Facebook de Abdou Khadre LO : SUR LE DROIT D'INGERENCE JUSTIFIE.


Page Facebook de Abdou Khadre LO : SUR LE DROIT D'INGERENCE JUSTIFIE.
Contrairement à beaucoup de mes compatriotes, je ne ne suis nullement choqué par les propos de l'ambassadeur Paganon. Il a été interrogé sur une question et il a donné son avis. L'élite
politico-economico-médiatique ne peut et ne doit nullement être outrée que le représentant officiel du pays qui maintient le notre sous perfusion, et qui est certainement dans le secret des dieux sur les dossiers judiciaires, économiques et militaires, se positionne de la sorte sur l'issue du procès de Karim Wade. La France n'a t-elle pas la main mise sur les secteurs clés de l'économie? La "coopération militaire" n'est-elle pas sollicitée et maintenue par nos autorités?
Pas plus tard que la semaine dernière, la RTS exhibait fièrement 2 petits appareils militaires offerts par la France. Cette élite ne va t-elle pas soigner des maladies bénignes dans les hôpitaux français? Depuis les indépendances, nos politiciens ne saisissent-ils pas systématiquement la France pour lui demander de se mêler de nos affaires internes? S'il y a un incendie quelque part à Dakar, un avion en panne sur le tarmac de l'aéroport LSS, un homme tombé dans un puits, une alerte à la bombe à qui fait-on appel?
A la France bien évidemment. Alors, pourquoi s'émouvoir quand son représentant "l'ouvre un peu trop"? Il est tout de même un peu beaucoup "chez lui".
Au Rwanda et en Algérie une telle sortie de l'ambassadeur de France n'est pas pensable, parce que justement ces deux pays ont les moyens de leur ambition ou de leur orgueil. La coopération y a un autre sens.
Toujours sur cette notion d'ingérance, j'exprime toute ma solidarité à mes amis Fadel Barro et Kéba Sané de "Y en A Marre" ainsi qu'à leurs compagnons éveilleurs de conscience Burkinabés et Congolais arrêtés par la police de Kabila parce qu'ils appellent les citoyens congolais et Africains à prendre leur destin en main. On arrête pas la mer avec ses bras.
Lundi 16 Mars 2015
Dakaractu




1.Posté par Bouna Biram le 16/03/2015 16:11
Monsieur Lo , c'est vous qui devez réfléchir avant de l'ouvrir. Vous êtes de ceux qui pensent que nous ne devront jamais sortir du joug de la France. Vous fates honte à l'Afrique . Si Wade a demandé que les Occidentaux se prononcent , ce n'est que sur la forme. L'Ambassadeur lui le fait sur le fond et commente une décision de justice concertée d'avance. Le règlement de comptes orchestré par Macky a donc pour commanditaire la puissance colonisatrice , ce qu'on ne savait pas , c'est la caution apportée par de sinistres collaborateurs et toutous du Prince. Demander que la voix de la France s'entende , c'est espérer que la dénonciation d'une cabale politique cesse et le pays de la Déclaration des Droits de l'Homme (ce qui ne veut pas dire le pays des Droits de l'Homme quand on sait ce qu'y endurent les Nègres et autres minorités) dénonce comme la CEDEAO ET LES ORGANISMES DES DROITS de l'hommes Sénégalais cette vengeance. Macky a peur d'affronter Karim en 2017 et fait tout pour qu'il soit inéligible pour cette échéance et avoir la voie libre quand on sait ses suppôts de BBY vont lui manger dans la main pour garder des privilèges . Nous savons que tout ce qu'il est en train d'interdire ne l'est que par nécessité , pour s'ouvrir la voie pour sa réélection .

2.Posté par Malick le 16/03/2015 22:46
Bouna tu n'as rien compris du texte de monsieur LO. C'est apparemment trop subtil pour toi. Retourne à l'ecole.



Dans la même rubrique :