PS/Parcelles assainies : Réplique de Mamoudou Wane


   PS/Parcelles assainies : Réplique de Mamoudou Wane
Réplique de Mamoudou Wane, Secrétaire général de la 11ème Coordination B des Parcelles assainies, suite aux problèmes concernant leur Commission administrative. Voulant apporter des précisions, il informe que «la Commission administrative (Ca) du Ps aux Parcelles assainies a été régulièrement convoquée par le Sg de la Coordination, la seule personne légitimement habilitée à la convoquer afin d'indiquer notre position sur les prochaines élections législatives». Ensuite, annonce-t-il: «Des convocations en bonne et due forme ont été adressées aux membres de la Ca. A la veille de la rencontre, des messages de rappel ont été envoyés à tous les camarades. Enfin, le Sg de la Coordination a pris, sur lui, le soin d'appeler les responsables de la Coordination». Par ailleurs, poursuit M. Wane : «Nous tenons à informer l'opinion que pour le cas des Hlm Grand-Médine,  la présidente de la section et de surcroît présidente de la Coordination était bien présente aux travaux contrairement à des affirmations infondées. De plus, non seulement une réunion de cette ampleur qui nécessite une préparation sérieuse et rigoureuse ne peut se passer aux Parcelles assainies à l'insu des véritables responsables, ils ont essayé en vain, preuve à l'appui, de décourager et de menacer les militants convoqués à cette importante rencontre». «Sentant leur manœuvre incertaine et vaine, ils sont venus à quelques mètres du lieu de la rencontre pour finalement se regrouper en un tout petit nombre de cinq personnes devant la Mairie», indique le Sg qui dément «les fausses allégations tendancieuses qui visent à jeter le discrédit sur les responsables de la Coordination en  affirmant que l'hôtel les Ambassades est le siège du Parti présidentiel et que les nombreux militants présents à cette rencontre sont de l'Alliance Pour la République».
Selon lui, «le Ps des Parcelles assainies y tient régulièrement ses grandes  rencontres depuis 2014». Toujours dans ses précisions, M. Wane soutient : «A la toute fin de la rencontre, alors que les militants avaient terminé de quitter les lieux, une bande de trois personnes dont l'une était visiblement hors d'elle s'est mise à proférer des injures publiques pour finalement briser les feux arrières d'un véhicule Mercedes appartenant à autrui. Pour ce cas,  une plainte a été déposée pour destructions de biens privés, injures publiques et voies de fait auprès du commissariat des Parcelles assainies dès le samedi».
Pour finir, «la Coordination (qui) renouvelle sa fidélité et sa loyauté au Secrétaire général du Parti Ousmane Tanor Dieng», prévient qu’elle ne «tolérera plus les actes d'indiscipline et d'agressions dont ses responsables font régulièrement l'objet».
Mercredi 24 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :