PRIX AFRICAINS DE FACT-CHECKING : LE JOURNALISTE SÉNÉGALAIS MBAYE THIANDOUM NOMINÉ


PRIX AFRICAINS DE FACT-CHECKING : LE JOURNALISTE SÉNÉGALAIS MBAYE THIANDOUM NOMINÉ
 Le journaliste sénégalais Mbaye Thiandoum fait partie des 6 nominés francophones pour la 3e édition des Prix africains de fact-checking, a appris l’APS auprès de la plate-forme de vérification des faits "Africa Check".



Sept autres journalistes ont été nominés pour la version anglophone.

Mbaye Thiandoum, rédacteur en chef du site jotay.net a été sélectionné pour son article ‘’ Mamadou Badio Camara est-il assujetti à la déclaration de patrimoine ?’’.

L’ex-présidente de l’Office national de lutte contre la corruption (OFNAC), Nafi Ngom, avait soutenu que le président de la Cour suprême s’était abstenu de faire sa déclaration de patrimoine alors qu’il gère un budget de plus d’un milliard.


Le garde du Sceau, Me Sidiki Kaba, avait défendu le contraire, affirmant que ‘’le Premier président de la Cour suprême n’est point assujetti à l’obligation de déclaration de patrimoine’’.

Selon le journaliste, ‘’en 2015 comme en 2016, les chiffres des lois de finances, montrent que la part du budget total de le Cour suprême gérée par son président n’a jamais atteint un milliard/an (913.232.000 F Cfa en 2015 et 931.063.000 F Cfa en 2016)’’.

’’Dès lors, a-t-il conclu, la loi sur la déclaration de patrimoine (article 2) ne pouvait pas s’appliquer à lui. Mamadou Badio Camara était donc parfaitement dans son droit de ne pas se soumettre à la déclaration de patrimoine’’.

Les autres nominés sont Hassan Bentaleb (Maroc), Manféi Anderson Déidri (Côte d’Ivoire), Hélène Doubidji (Togo), Isaac Koné (Côte d’Ivoire), Pie de Laure Nesmon (Côte d’Ivoire).

Pour la troisième édition des Prix africains de fact-checking, 130 candidatures (il y avait 51 en 2015) ont été reçues de 20 pays d’Afrique, soit 82 en anglais et 48 en français, selon Africa Chek.

Trois prix dotés d’une enveloppe totale de 3.000 dollars US seront 3.000 dollars seront remis aux trois lauréats qui seront connus vers la fin de ce mois.

Cette année, les prix sont parrainés par la Fondation Shuttleworth et l’Agence France-Presse (AFP).

La cérémonie de remise des Prix aux lauréats est prévue le 10 novembre 2016, à Nairobi, lors de la conférence Reporting Africa
organisée par l’Initiative des Médias d’Afrique (AMI).

Le fact-cheking est une nouvelle tendance du journalisme qui met l’accent sur la vérification des faits.
Jeudi 22 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :