PRÉSIDENCE DE LA COMMISSION DE L'UA : Le Pr Abdoulaye Bathily reçu par le président du Burkina Faso Kaboré

L’historien et figure politique sénégalaise, Pr Abdoulaye Bathily, a été reçu en audience en fin de matinée, ce mercredi, 21 décembre 2016 au Palais présidentiel, Kosyam, par le Président du Faso, Roch Kaboré. Candidat à la Présidence de la Commission de l’Union africaine (UA), l’ancien Vice-Président de l’Assemblée nationale du Sénégal est venu, d’une part, présenter ses condoléances au peuple burkinabè et, d’autre part, solliciter les conseils, suggestions et avis du Président Kaboré au sujet de sa candidature.



A sa sortie du tête-à-tête avec le Président du Faso, Pr Abdoulaye Bathily a confié que deux sujets étaient au centre de leurs échanges. Il s’est agi d’abord pour lui, de présenter ses condoléances suite aux événements de vendredi dernier (attaque terroriste de Nassoumbou, le16 décembre) qui ont coûté la vie à une dizaine de militaires. « Présenter les condoléances à lui-même, au gouvernement, aux familles des victimes et au peuple burkinabè tout entier », compatit Pr Bathily pour qui, le Burkina a payé un lourd tribut à cette « sauvagerie terroriste ».

« Mon vœu le plus cher, c’est que, grâce aux mesures qui sont prises pour juguler ce phénomène à la fois ici sur le plan national mais aussi sur le plan sous-régional, continental et international, cette page noire du terrorisme soit tournée pour que les peuples d’Afrique aillent dans la voie du développement de manière irréversible », exprime-t-il.

Pr Bathily est dans les starting-blocks pour la Présidence de la Commission de l’Union africaine (élection prévue en janvier 2017), et le sujet s’est invité aux échanges entre les deux personnalités. Des explications du visiteur, le Sénégal (son pays) et la Commission de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) ayant endossé sa candidature, il est apparu « naturel » que ‘’je vienne me présenter au Président du Faso pour des conseils, des avis et des suggestions à cet égard’’.

Selon Abdoulaye Bathily, cette aspiration n’est pas une candidature de circonstances. « C’est une candidature qui est en droite ligne de mon engagement de plusieurs décennies pour la cause des peuples d’Afrique, pour l’Unité de l’Afrique, pour la libération de l’Afrique, pour le développement de l’Afrique et pour la paix sur le continent », soutient-il.

Pr Bathily rappelle dans la même dynamique, sa trajectoire de leader de mouvements de jeunesse, ses expériences dans la vie publique de son pays et au sein des institutions internationales qu’il entend capitaliser « pour insuffler une dynamique nouvelle au profit des peuples d’Afrique dans cette période particulièrement difficile dans l’histoire du continent, dans l’histoire du monde, face à de nombreux défis qui interpellent », précise t-il.

Le candidat qui souhaite que la Commission de l’UA ait un leadership à la mesure des enjeux, affirme se « sentir à mesure, avec l’ensemble de la Commission, sous l’autorité des Chefs d’Etat et de gouvernements, de pouvoir relever ces défis ». D’ores et déjà, il apprécie le soutien des pays de la CEDEAO, réaffirmé lors de la dernière réunion (50 ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement) le samedi 17 décembre 2016 à Abuja au Nigeria.

Pour mémoire, Abdoulaye Bathily a été, jusqu’en fin octobre 2016, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef du Bureau régional des Nations-Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA). Bien avant, il était depuis juillet 2013, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Lefaso.net

Jeudi 22 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :