PRÉSENTATION DES NOUVEAUX BUS : Sénégal Dem Dikk pour assurer le transport interurbain

Après Touba et Tivaoune, c’est au tour de la famille Omarienne de recevoir la délégation de Dakar Dem Dikk dans le cadre de la présentation des «Bus de l’émergence» aux chefs religieux. Le Directeur général de ladite société, Me Moussa Diop, annonce que ces véhicules vont assurer le déplacement des Sénégalais à l’intérieur du pays.


PRÉSENTATION DES NOUVEAUX BUS : Sénégal Dem Dikk pour assurer le transport interurbain
C’est avec une forte délégation que le Directeur général de Dakar Dem Dikk a rendu visite au Khalife général de la famille Omarienne, Thierno Madani Tall, dans son domicile sis à la Médina pour lui présenter le nouveau projet dénommé Sénégal Dem Dikk.
Selon Me Moussa Diop, ce programme va assurer le déplacement des Sénégalais à l’intérieur du pays. Le démarrage, prévu dans un mois et demi, est précédé d’inspections techniques de ces véhicules. Il annonce que la première étape concerne six destinations : Kaolack, Saint-Louis, Tambacounda, Thiès, Podor et Touba.
Il s’agira durant la deuxième étape de compléter le schéma avec d’autres destinations-tests qui sont en cours pour que le rêve des Sénégalais devienne une réalité. Car, d’après lui, le plus dur – l’arrivée des bus à Dakar – est derrière eux.
«Depuis que le Sénégal a acquis sa souveraineté, il n’a jamais été question de bus climatisés dédiés au public et c’est la première fois. Mais également des bus qui partent à l’heure et reviennent à l’heure», se glorifie-t-il avant d’assurer que les bus vont respecter tous les critères de la sécurité routière notamment ceux qui vont faire l’axe Aéroport International Blaise Diagne (AIBD).
«Tout cela entre dans le cadre de la modernisation de Dakar Dem DIKK. Le Sénégal n’a jamais eu 475 bus d’un seul coup. C’est une chose qu’on doit entretenir et nous retrouver au sein de cette grande famille pour travailler ensemble. Pour que les Sénégalais fassent des allers-retours dans de meilleures conditions», insiste le Directeur général.
Au niveau de Dakar, 400 nouveaux bus sont venus s’ajouter aux 200 qui sont dans le circuit. Selon Me Diop, cette augmentation permettra d’avoir un bus toutes les 10 minutes voire 5 minutes le matin, si la demande est importante. La haute banlieue doit se sentir concernée par ce projet. Ainsi, DDD va passer de 24 à 38 lignes.
Concernant les tarifs, le Directeur général de Dakar Dem Dikk martèle que l’équipe est en train de travailler là-dessus. «Il ne reste que de petits détails très importants pour qu’il soit opérationnel dans un mois et demi», apprend- il, tout en reconnaissant que le privé ne va pas leur faire de cadeau. C’est la raison pour laquelle toutes les dispositions seront prises : assurance, immatriculation des véhicules, gares privées, afin de sortir de la capitale sans passer par Baux maraichers (Pikine).
Prenant la parole, le Khalife général de la famille Omarienne, Thierno Madani Tall, demande au DG de DDD de faire de leur mieux pour honorer les Sénégalais et être à leur disposition et au service du public. Pareil pour les syndicalistes qui, à l’en croire, doivent soutenir le projet. Il a terminé en formulant des prières pour un Sénégal de paix.
Mardi 30 Août 2016
Dakaractu




1.Posté par Alain le 30/08/2016 15:43
"Les bus vont respecter tous les critères de la sécurité routière"? Commencez d'abord par respecter la Loi (obligation d'assurance de responsabilité civile) en assurant vos bus qui circulent dans la capitale et qui sont à l'origine de drames que vous n'êtes pas sans ignorer. A l'image de ce père de famille M. MBOUP dont le fils a été tué par l'un de vos bus (non assuré) et qui court derrière une réponse de votre société à sa mise en cause depuis plus d'une année.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :