POURQUOI IDRISSA SECK ET LE PARTI REWMI DERANGENT ?


POURQUOI IDRISSA SECK ET LE  PARTI REWMI DERANGENT ?
Le cas Idrissa Seck, est le nouveau sujet de prédilection au sein des coursives de l’APR. Quelques « fédayins » aperistes, prennent pour cible, le maire de Thies.Samba Thiam, lui suggère de prendre la porte, quand Djibril Ware et dernièrement More Ngom, s’insurgent de la tonalité du discours de REWMI. Le dernier communique du secrétariat national de REWMI est passé par là .Le dit communique, invite simplement, dans ses grandes lignes, à un respect de l’Etat de droit et de la séparation des pouvoirs.
Mais depuis que le maire de Thiès, a annoncé son intention de remodeler son parti afin d’en faire un vrai appareil de conquête du pouvoir, le peuple « beige- marron » est entré en transe, pris d’une soudaine panique.
Voir Idrissa Seck déployer tout son génie, adossé à une vraie machine politique, a certainement de quoi inquiéter.
Mais, il serait naif, d’assimiler ces attaques, à de simples manœuvres issues de militants zélés. Ces sorties, sont l’écho du ressentiment des plus hauts responsables de l’APR, à l’égard du leader de REWMI.
En realite, Idrissa Seck dérange, pour plusieurs raisons.
D’abord, le choix du maire de Thiès, de garder sa liberté et son indépendance d’esprit, n’est pas vu d’un bon œil. La première salve d’indignation est intervenue lors de la dernière fête de korite.Au sortir de la prière, sur le perron de la mosquée de Moussante, parlant des débuts de Macky Sall, Idy lâche la phrase qui fâche : « …IL n’y a aucune avancée significative… ».Cette soufflante du maire de Thiès fait mouche, mais il reste impassible.
A la vérité, Idrissa Seck est formaté de la sorte. Il n’a jamais été homme politique à refouler ses convictions pour des intérêts partisans.
Souvenez-vous le 3 Février 2003, en pleine déclaration de politique générale, il refuse de s’engager sur les délais fantaisistes avancés par Wade, dans le cadre des grands projets présidentiels.
Au cours de la même année, le journaliste écrivain Abdou latif Coulibaly, sort son brulot : « Wade un opposant au pouvoir : l’alternance piégée».Wade demande à Idy de polémiquer avec le journaliste, il lui opposa un refus ferme, au nom de la liberté d’expression.
Quand des velléités de succession dynastique commencent à naitre chez le clan Wade, Idrissa Seck, leur dit le fond de sa pensée en ces termes : « Le président de la république n’a ni ascendant, ni descendant, c’est une créature constitutionnelle à incarnation humaine variable… »
Mieux, dans une mémorable lettre adressée aux sénégalais ,à l’occasion de la création du parti Rewmi ,il décline sa ligne de conduite par ceci : « J’aurai pu dire oui à tout, n’exprimer aucun désaccord, ni sur le projet de loi EZZAN, ni sur la place de la famille dans l’Etat ,ni sur les délais irréalistes des nombreuses promesses presidentielles.Et conserver tous les privilèges attachés à ma position d’alors de quasi président de la Republique.Mais un homme d’Etat ne transige pas avec la vérité, même s’il faut se retrouver seul contre tous… »
Sous ce rapport, vouloir astreindre idrissa Seck, à une obligation de réserve au nom de Benno Bokk Yakkar, c’est le meconnaitre.Le leader de Rewmi a une bien plus haute idée de sa mission au service du Sénégal.
Ensuite les aperistes auraient souhaité, voir Idrissa Seck, s’arrimer à Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niass et Abdoulaye Bathily, en jouant un rôle officiel ou officieux. Lors du dernier sommet de l’union africaine, tenu à Addis Abeba, un reportage est passé en « prime time» à la RTS.C’est Macky Sall, s’adressant aux journalistes, avec en arrière plan, Ousmane Tanor Dieng et Abdoulaye Bathily, debouts derrière lui. L’image est saisissante et parlante. Elle pourrait à bien des égards, s’intituler : « Macky et ses apôtres! »
Par contre Idrissa Seck, a clarifier, depuis l’entre deux tours de la presidentielle, les bases de son soutien à Macky Sall.A savoir qu’il le soutient sans condition et veillera, à ne pas l’encombrer. C’est ce serment, qui dicte sa conduite actuelle.
Enfin, dans la construction d’un Sénégal de stabilité et de progres, aucune voix n’est de trop, même celle discordante. Car le débat contradictoire, est dans les démocraties avancées, le terreau d’où jaillit la vérité.
Que le peuple « beige-marron », se la tienne pour dit et s’attaque aux vrais problèmes de l’heure. Les sénégalais les attendent sur la réduction de la pauvreté, sur le relèvement du pouvoir d’achat des ménage, sur une fourniture normale d’éléctricité, sur le chômage des jeunes…
En somme que leur pompeux « Yonnu Yokute », cesse d’être un mirage et devienne une réalité palpable.


ABDOULAYE DJIGO
layemail80@gmail.com
ABDOULAYE DJIGO




Lundi 4 Février 2013
Notez


1.Posté par 1983 le 04/02/2013 10:01
C'est bien rappelé monsieurs Djigo croire que Idrissa se pliera aux voeux des APRISTES n'est que naiveté.

2.Posté par ibras le 04/02/2013 10:21
les rewmistes veulent pertuber la bonne marche de l'état. Idy est l'un des plus grands voleurs du siecle et se permet de donner des leçons.On ne va pas oublier de sitôt les millairds que cet homme a volés sur les chantiers de thies et les fonds politiques de wade qu'il a reconnu soutirés.ces jeunes de REWMI pensent que les sénégalais sont dépourvus de mémoire voire amnésiques ! C'est mal connaitre les sénégalais. c'est trop récent pour qu'on oublie ce que ce "pigmét" de idrissa a fait aux sénégalais.heureusemt il n'a pas été le 4 éme et il ne sera pas le 5 éme président . Les memes causes vont produire les mémes effets. Alors comme dit Mor ngom : " Ils doivent se taire ou foutre le camps"

3.Posté par FocusActu le 04/02/2013 10:24
Bonjour à tous! FocusActu.Com est un site d'information générale. Bienvenue à tous!

4.Posté par lepeuple le 04/02/2013 10:37
Mais on dirait que ce régime n'aime pas la liberté des sénégalais politiciens tout comme société civile. Il y'a une semaine il s'attaquait à Y'en a marre la voix du peuple.

5.Posté par China man le 04/02/2013 11:12
@ibras le grand voleur c le president macky sall et sa famille,quelle qu'un ki navais rien en 2000 il se retrouve avec 8milliards en 2012,idrissa seck habite toujours dans sa meme maiso dp8 1996,apr dale lene reck senegalais yii kham naniou nii macky moye sathie bou Mack bii

6.Posté par Bounkhatab le 04/02/2013 11:30
Quel gachis ! Le monstre PDS est abattu, mais il semble qu'il est en train de reprendre VIE grâce aux faucons de l'APR et de REWMI. Ces politiciens professionnels, au lieu de s'attaquer ensemble aux problemes de ce pays, ne trouvent rien d'autre a faire que s'etriper par presse interposee. Savez vous quelle est la suite de l'histoire lorsque Rewmi sera renvoye du gouvernement ? Ce sera d'abord au tour du PS et ensuite l'AFP.Ainsi la porte du pouvoir sera grande ouverte pour le PDS..Nous allons perdre 5 ou 7ans a faire de la politique politicienne au grand bonheur des journalistes attardes et iconoclastes. Macky et son parti n'en sortiront pas indemnes, ils vont payer cash.Et ce sera une grande trahison des politiciens a l'encontre des pauvres populations.

7.Posté par Recrutement le 04/02/2013 12:24
Recrutement fonction publique 2013 ... fonctionpublique.gouv.sn

8.Posté par salla de sédhiou le 04/02/2013 14:08
Sous Wade l'expression du genie politique de notre leader Idrissa Seck était entravé. La police nous empéchait de travailler d'aller à la rencontre des senegalais.
désormais notre machine est en branle !! Les leaders de l'APR ont raison de paniquer, d'avoir peur.
seulement la peur ne suiffira pas.
Nous avons le meilleur leader, IDY est le meilleur leader politique senegalais de tous les temps.VIve idy les militants et responsables du REWMI vous attendent sur le terrain avec impatience.

9.Posté par senegal le 04/02/2013 15:27
idy était juste obligé de soutenir macky sachant que le choix du peuple était irréversible amis il a l'election de macky au travers de la gorge. il ne le digere pas. il fra tout pour qu'il échout

10.Posté par FALLREWMI le 04/02/2013 22:56
merci jeune leader c est bien dit
IDRISSA SECK NE SERA PAS TRAHI PAR MACKY UNE DEUXIEME FOIS.QUE LES FAUCONS DE MACKY SALL SE RESSAISISSENT,L OBJECTIF NE DOIT PAS ETRE DE SE FOCALISER SUR CE QUE IDY FAIT OU DIT ,L OBJECTIF PREMIER EST DE SE CONFORMER AUX PROMESSES FAITES AUX SENEGALAIS.
LE REWMI EST UN PARTI SOUVERAIN QUI LE DROIT DE SE STRUCTURER ET DE S ORGANISER,POURQUOI CELA DERRANGE LES APERISTES.


11.Posté par FALLREWMI le 04/02/2013 23:08
N OUBLIER PAS LES MOTS D IDY .dou taw ngay fobere ,da ngay bahi bamou sewett.nous le REWMI est membre de la coalition BBY non pas pour plaire aux aperistes mais pour participer a l oeuvre de construction nationale a laquelle idrissa seck n a jamais derogee.LES APERISTES N ONT JAMAIS SUPPORTE REWMI DANS LE M23 NI DANS LE GOUVERNEMENT,TOUT LE MONDE LE SAIT,COMPAREZ THIERNO BOCOUM A FARBA NGOM .LES NIVEAUX NE SONT PAS LES MEMES ,LE DEGRES D ENGAGEMENT AUSSI.
UN CONSEIL AUX MINISTRES REWMISTES - SI LES APERISTES DECIDENT DE VOUS METTRE A LA PORTE VOUS N Y POUVEZ RIEN .VOUS NAVEZ PAS MARCHANDE VOS PORTEFEUILLES CAR IDRISSA SECK AVAIT SANS CONDITION SOUTENU MACKY SALL
CONTINUONS LE TRAVAIL A LA BASE ET LE REWMI TRIOMPHERA

12.Posté par BADOLO le 05/02/2013 09:23
Bien dit DJIGO, je pense que tu as bien cerné le problème. les apéristes se trompent d'adversaire. les sénégalais les attendent sur les engagements qu'avaient pris Macky SALL, donc il ne faut pas chercher à tuer le poisson dans l'eau.
votre leader Macky est un incapable de la première catégorie, alors trouver mieux à nous divertir surtout que youssou NDOUR va bientot quitter le gouvernement



Dans la même rubrique :