POUR UN APAISEMENT DE LA CRISE SCOLAIRE : La LSDH demande à l’Etat de suspendre les ponctions sur les salaires des enseignants

Pour mettre fin à la crise scolaire afin de sauver l’année académique, la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH) de- mande à l’Etat de suspendre les ponctions sur les salaires des enseignants et de rétablir celles déjà effectuées.


POUR UN APAISEMENT DE LA CRISE SCOLAIRE : La LSDH demande à l’Etat de suspendre les ponctions sur les salaires des enseignants
Comme annoncée, le Gouvernement a mis en exécution sa décision de réquisitionner les enseignants grévistes qui refusent de lever leur mot d’ordre. Ainsi, la rétention des salaires de certains parmi eux a déjà eu lieu.
Un fait qui, selon la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH), va plutôt endurcir le bras de fer existant entre certains syndicats d’enseignants (le SAEMS et le CUSEMS) et l’Etat du Sénégal.
En effet, dans le souci de l’apaisement de la crise scolaire, cette organisation de Droits humains, après avoir reçu, avant-hier, le Grand Cadre et le CUSEMS conduits respectivement par Mamadou Lamine Dianté, Coordonnateur, et Abdoulaye Ndoye, Secrétaire général, demande la réouverture des négociations entre l’Etat et les syndicats des enseignants pour sauver l’année scolaire.
Convaincue de l’urgence à aller vers un apaisement pour sauver l’année scolaire, la LSDH invite solennellement l’Etat à «suspendre immédiatement les réquisitions et les sanctions administratives en cours, à mettre un terme aux convocations des enseignants au niveau des commissariats et brigades de gendarmerie.»
En sus, Assane Dioma Ndiaye et ses camarades demandent au Gouvernement de «suspendre les ponctions sur les salaires des enseignants et rétablir celles déjà effectuées.» Et tenant compte des dispositions au Dialogue réitérées par les syndicats, la LSDH appelle l’Etat du Sénégal et particulièrement le Président de la République, à faire suite aux souhaits de réouverture des négociations exprimés par les différents médiateurs.
Jeudi 2 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :