POUR TESTER L’ÉTAT DE LA PELOUSE DU STADE LSS - Giresse y effectue une séance d’entraînement


POUR TESTER L’ÉTAT DE LA PELOUSE DU STADE LSS - Giresse y effectue une séance d’entraînement
Alain Giresse, le sélectionneur national, a tâté le pouls de la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor en y effectuant le premier galop d’entraînement, hier. Il était accompagné de son adjoint, Boubacar Gadiaga.
Pendant plus d’une trentaine de minutes, les deux techniciens ont testé l’état de la pelouse. Munis d’un ballon de football, ils ont procédé à toutes les actions de jeu permises dans le football. De la touche de balle, à sa conservation, jusqu’aux passes longues, rien n’a été laissé au hasard. Tous les compartiments de jeu ont été testés. À l’issue de la visite, le coach était plutôt satisfait de l’état de la pelouse. Lui qui craignait que le gazon soit en mauvais état à moins de trois semaines de la 1ère journée des éliminatoires contre l’Égypte. Visiblement soulagé de voir que les travaux du stade sont en phase terminale, Giresse a affiché un large sourire. «Depuis sa première visite, Alain Giresse a donné quelques instructions et autres remarques. Et l’abnégation et le professionnalisme de nos spécialistes ont fait la différence», a-dit un responsable trouvé sur place.
L’autre étape de l’inspection a mené Giresse dans les vestiaires du stade Léopold Sédar Senghor. Le technicien a voulu s’assurer que leur état n’est pas un danger pour la santé des joueurs. «Là aussi, il a montré des signes positifs. Satisfait, le sélectionneur a remercié tous les travailleurs», conclut notre interlocuteur.
Mardi 19 Août 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :