PORTRAIT : Maestro ou Pape de la Sape ? Monsieur PAPE, ce sénégalais qui rhabille Paris!

Des sénégalais évoluent à l'extérieur du pays. Des compatriotes qui se sont fait à l'étranger en travaillant dur et en gagnant leur vie de part un travail bien bien fait et apprécié de tous. Le maitre tailleur Pape Ibrahima Ndiaye de la marque "Pape" en est une vraie illustration. Un modèle pour la jeunesse sénégalaise.
DAKARACTU vous fait le portrait de ce sénégalais qui évolue en France depuis plus de 30 ans.
Portrait...


PORTRAIT : Maestro ou Pape de la Sape ? Monsieur PAPE, ce sénégalais qui rhabille Paris!
Ici c’est Paris! Dans la capitale de la mode, les honneurs ne se ramassent pas. La compétition est tellement rude que les seconds couteaux n’ont pas droit de cité. Il faut être maestro, il faut être numéro 1, il faut être Pape…pour exister. 
C’est le challenge réussi par un africain, sénégalais qui a cru en son étoile, poussant sa fierté et son expertise jusqu’à rhabiller les grands de ce monde. Monsieur Pape, Pape Ibrahima N'diaye à l’état civil, n’a pas été décoré en 1995 Chevalier de l’ordre National du mérite par Jacques Godfrain, alors ministre de la coopération et côtoyé le président François Mitterrand seulement pour son teint ébène et ses origines africaines. Mais plutôt pour son talent et la singularité d’un destin forgé dans le travail et la quête de l‘Excellence. Qui plus est, dans un milieu raffiné de la haute couture où les approximations et le hasard de style n’ont pas droit de cité. En plus de 30 ans de métier, dans une France qui n’a pas encore enterré les tabous raciaux, le parcours de Maitre Pape transcende les contradictions existentielles des expatriés et toise l’aisance de la haute bourgeoisie. Style british émaillé des déclinaisons latino le tout dans la gamme d’un lord de Chelsea, Pape N'diaye  réussit, avec son art, à classer la discrétion au rang d’art de vivre. Sa vision de la couture entre la rigueur anglaise et la fantaisie américaine fait de son métier un tremplin pour fusionner les styles. Mais Maître Pape, c’est d’abord et avant tout l’histoire d’un fier africain aux doigts d’or qui a déposé son baluchon en plein cœur de Paris.

Apprenti  à Dakar,  Maitre tailleur à Paris

Né avec la passion, adolescent ébahi par le bruissement de la machine à coudre, Pape fera l’apprentissage dans l’atelier d’un cousin à Dakar pour parfaire les rudiments du métier. Son arrivée en France à 17 ans sera salutaire pour l’apprenant qu’il est. Forgé dans les amphis de l’académie internationale de coupe Vauclert où il décroche neuf diplômes avant d’y enseigner le modélisme et le stylisme, le maitre tailleur va à l’assaut du triangle d’or de la capitale française et ouvre, avec succès, le 4 avenue Trapp. Un magasin stylé genre bateau navigant décoré avec tact et finesse lui sert de niche dans le mut parisien. A la  quête d’une clientèle exigeante, Maitre Pape qui allie couture et classe offre ses services aux hommes qui soignent leur image. En plus ce ce magasin chic, Pape a aussi une autre boutique sur l’Avenue Georges V à quelques pas des Champs-Elysées. Son nom émerge dans le milieu branché des affaires et de la politique, Maitre Pape vend le style classique, raffiné, ses produits transcende la mode et les tendances. Son talent sans conteste se fortifie avec la mainmise du Maestro sur la création, le moulage, les retouches et le coup à plat. Paris est à ses pieds, mais Pape reste les pieds sur terre et continue, avec émerveillement, de jouir de son art en innovant, en séduisant des cercles d’une exigence intraitable dans l’art de se vêtir.

Destin craché ? Père médecin, mère avocate, grand-père Maire : Pape… Maitre

Ce Sénégalais né avant l’indépendance est aussi un condensé vivant de l’intégration et de l’ouverture. Tiraillé entre les ambitions d’un père qui voulait qu’il porte la blouse et l’option de sa mère qui le voyait défendre les causes injustes, Pape N'diaye quitte les bancs à 13 ans et épouse sa passion, la couture. Le petit-fils de Boukar N'diaye, premier maire noir de Gorée, venait ainsi de sceller son destin. Juste le temps de se faire des économies qu’il débarque en France, la tête farcie d’idées. Le parchemin en poche, il fait des piges à la société Armand Thierry avant de tâter le pouls des capitales européennes. Italie, Grande Bretagne, mais son destin lié à la France le fixera, et lui permettra de racheter la boutique Hackett, de pure tradition britannique, qu’il acquiert après avoir servi la boite comme poumon de la création. Ce nom prestigieux dans le milieu de la haute couture lui ouvrira les portes des Palais et résidences royales, Maitre Pape compte parmi sa clientèle des princes, des politiques de tout bord, des Chefs d'Etat, des personnalités mondiales et des banquiers, il habille depuis une décennie le gotha de la culture et de la mode en Europe. Tenez vous bien, la culture de sape de ce grand Monsieur a séduit au-delà de Paris, Olivier Lapidus, fils de Ted, ne s’habille pas seulement chez Pape, il lui commande aussi ses collections-tendance et lui tend l’oreille pour flairer les secrets de ses créations. Pour combler sa gamme de séduction, le sénégalais ambitieux à souhait, s’est lancé dans le haut de gamme complet avec eau de Cologne et After shave à son effigie. Pape, dans le souci d’habiller de la tête aux pieds, fait aussi des Chapeaux, chemises, cravates, pulls, chaussures, pyjamas etc... Tout cela est signé PAPE. 
Le Pape de la sape n’a pas encore fini d’étaler sa classe en attendant qu’il cède à la forte sollicitation des Dames qui se disent snobées par ce dandy de la classe homme. Rhabillez vous, Pape est passé par là!

PORTRAIT : Maestro ou Pape de la Sape ? Monsieur PAPE, ce sénégalais qui rhabille Paris!


PORTRAIT : Maestro ou Pape de la Sape ? Monsieur PAPE, ce sénégalais qui rhabille Paris!
Mercredi 15 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :