PORTEUSE D’INTÉRÊTS POUR LA FAMILLE BONGO : La face cachée de la BGFI Bank

Delta Synergie est plus qu’une société familiale de la famille Bongo : elle contrôle tout et entretient des rapports d’intérêts avec BGFIbank implantée dans plusieurs pays dont le Sénégal.


PORTEUSE D’INTÉRÊTS POUR LA FAMILLE BONGO : La face cachée de la BGFI Bank
Dans un article au vitriol, le site d’informations Mediapart avait révélé que Delta Synergie, société familiale contrôlée par les Bongo, avait effectué des prises de participations dans presque toutes les sociétés publiques du Gabon. L’audit juridique des participations détenues par Delta Synergie et effectué dans le cadre de la succession du défunt Président Oumar Bongo, révèle effectivement ce qu’on peut qualifier de braquage du siècle.
En effet, Delta Synergie est présente... partout. Aucun secteur ne lui échappe comme l’atteste le rapport d’audit du cabinet... obtenu par Libération qui s’intéresse dans ce premier volet aux prises de participations réalisées par Delta Synergie dans le secteur des banques et des assurances.
En premier lieu vient BGFI Holding Corporation qui dispose d’une filiale à Dakar et dans plusieurs pays de la sous-région. Comme l’indique le rapport, BGFI est une société anonyme à conseil d’administration au capital de 103.853.376.000 F Cfa divisé en 1573536 actions de 66.000 F Cfa de valeur nominale.
Constituée en avril 1971, elle est immatriculée au Registre du commerce de Libreville sous le numéro le n° 2001 B 00771. Elle a pour objet principal de veiller à la cohésion et au bon fonctionnement du groupe BGFIBank en mettant en œuvre les politiques et décisions du Groupe, prendre/céder des participations et apporter une assistance technique aux sociétés du Groupe. BGFI Holding est contrôlée à hauteur de 6,40% par Delta Snergie alors que les 25,01%) appartien- nent à la Compagnie du Komo, une autre société dans laquelle on retrouve la famille Bongo (nous y reviendrons en détails).
D’après les auditeurs, la participation de Delta Synergie, qui était de 14,4%, a diminué dans le courant des années 2008 et 2010, compte tenu de la cession – par bordereaux de transferts – de 60 000 actions (soit 5,4%) en date du 1er décembre 2008, au bénéfice de Mme Yacine Queene Bongo Ondimba (12 000 actions), Mr Omar Denis Junior Bongo Ondimba (12 000 actions), Mme Pascaline Mferri Bongo Ondimba (12 000 actions), Mr Nesta Bongo Ping (12 000 actions) et Mr Christopher Bong Ping (12 000 actions). Mais aussi de la dilution de Delta Synergie ayant résulté de son absence de souscription à l’augmentation de capital de 30 000 036 000 FCFA votée par l’Assemblée Générale Extraordinaire du 16 avril 2010, ayant eu pour conséquence de réduire sa participation de 9% à 6,40%.
L’exercice 2010 du Holding s’est soldé par un bénéfice de 3 554 155 742 FCFA (contre 13 037 456 083 FCFA en 2009). Au titre de sa participation, Delta Synergie a perçu des dividendes bruts de 441 millions de FCFA au titre de l’exercice 2009 et 415 millions de FCFA au titre de l’exercice 2010. Un dividende brut de 463 millions de FCFA est attendu au titre de l’exercice 2010.
Delta Synergie apparaît aussi dans le capital de BGFIBank Congo. Le capital est détenu par Bgfi Holding (60%), Scipa Sa (25%), Delta Synergie (10%) et par la succession de Edith Bongo Ondimba (5%) BGFIBank Congo a réalisé un résultat net bénéficiaire de 11 692 722 664 FCFA en 2009 et 8 833 216 041 FCFA en 2010. Elle a distribué à Delta Synergie un dividende brut de 400 000 000 FCFA au titre de 2009 et 900 000 000 FCFA au titre de l’année 2010.
Que dire de la financière transafricaine (FINATRA), une société anonyme avec conseil d’administration au capital de 8.000.000.000 FCFA divisé en 40 000 actions de 200 000 FCFA ? Cette société qui a pour objet principal le financement à crédit de biens d’équipements est contrôlée à hauteur de (6,25%) par Delta Synergie mais aussi par Bgfi Holding corporation (64%). Fait assez troublant au retrouve parmi les actionnaires le directeur général de la...BGFI Henri Claude Oyima qui dispose de 2,75% des parts. Finatra a procédé à la fusion absorption de la société BGFIBail en date du 15 octobre 2009, entraînant une augmenttion de capital de Finatrra de 4 000 000 000 de FCFA (plus prime de fusion de 1 101 339 803 FCFA) destinée à rémunérer les actionnaires de Bgfibail que sont (Bgfi- bank, Ogar Vie et...Oyima. Il en a logiquement résulté une dilution de la participation de Delta Synergie dans Finatra qui est passée de
12,5% à 6,25%.
Ecobank Gabon n’échappe pas à la règle puisque Delta Synegie contrôle (7,5%) du capital. Delta apparaît aussi dans le capital de l’Union gabonaise de banque (UGB) puisqu’elle détient 7,8% des parts en nom propre mais aussi à travers Ogar, une de ses filiales. L’UGB est une société anonyme au capital de 7.400.000.000 FCFA divisé en 740 000 actions de 10.000 FCFA.
A côté de Delta, on retrouve dans le capital Attijari Bank, la République gabonaise etc. Delta Synergie a perçu un dividende brut de 334 millions de FCFA au titre de 2010 et 165 millions de FCFA au titre de 2009. Une autre banque, la BICIG, est dans l’escarcelle de Delta Synergie. La BICIG, qui est la filiale gabonaise de Bnp Paribas est détenue à hauteur de 3,23% (soit 58 069 actions) par Delta Synergie qui actionnaire à hauteur de 60,69% de Omnium Gabonais d’Assurance et de Réassurance (OGAR), société anonyme avec conseil d’administration au capital de 2.208.000.000 FCFA divisé en 46.000 action. Delta figure aussi dans le capital de la Société librevilloise de courtage d’assurances et de réassurances (SOLICAR). 55% des parts de SOLICAR sont détenues par delta et 20 % par la BGFIBank.
Toujours dans le secteur des Assurances, on retrouve Delta et la Bgfibank dans le capital des Assurances Industrielles et Commerciales (ASSINCO), une société anonyme avec conseil d’administration au capital de 2.000.000.000 FCFA.

Libération
Lundi 6 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :