POPENGUINE : Monseigneur Benjamin Ndiaye plaide pour une meilleure protection des enfants


L’Archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye a invité, lundi à Popenguine (Mbour), les parents et les autorités étatiques à être plus regardants envers les enfants, à les protéger et leur permettre de préparer leur avenir sereinement.
"Nous voulons au nom de la Miséricorde divine attirer l’attention sur la nécessité de mieux protéger les enfants en les aimant, les respectant, les retirant de la rue, (...) en assurant leur éducation et en assumant nos responsabilités comme parents, autorités étatiques, religieuses, éducateurs et personnes adultes", a-t-il dit
L’Archevêque de Dakar s’exprimait à la cérémonie officielle de la 128ème édition du pèlerinage marial de Popenguine axée cette année sur le thème : "comme Marie, soyons témoins de la miséricorde divine".
Monseigneur Benjamin Ndiaye a convoqué des propos du Pape François pour expliquer qu’il n’est pas important de savoir "où se trouve l’enfant physiquement ou avec qui il est en ce moment mais où il se trouve dans un sens existentiel et où est-ce qu’il se situe du point de vue de ses convictions, objectifs, désirs et projets de vie".
Il a formulé des prières pour le respect des droits des élèves et des étudiants à être formés, accompagnés, encadrés pour leur permettre de préparer sereinement leur avenir.
Benjamin Ndiaye a prié pour la réussite du prochain hivernage et pour de bonnes récoltes. Le chef de l’Eglise catholique a aussi souhaité "la pratique de la Miséricorde dans le service commun à travers une culture de l’honnêteté, de la conscience professionnelle et du souci de l’intérêt général".
Revenant sur l’essence du pèlerinage, un "acte humain", une "recherche de sens et de repères", l’Archevêque de Dakar a souligné que pour les chrétiens, "le but de notre pèlerinage, c’est Jésus dont la parole se fait pour le disciple, une lampe sur ses pas, une lumière sur sa route".
Lundi 16 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :