POLITIQUE - L'opposition a chahuté les législatives et utilise désormais des dépressifs à travers les réseaux sociaux, selon Doomi-Rewmi


POLITIQUE - L'opposition a chahuté les législatives et utilise désormais des dépressifs à travers les réseaux sociaux, selon Doomi-Rewmi
La coalition Doomi-Rewmi accuse l'opposition d'être à l'origine des sabotages notés lors des élections législatives. Pour elle, rien n'est à chercher ailleurs. '' Les difficultés lors du déroulement électoral proviennent en grande partie des représentants de l’opposition qui, faute de trouver un consensus sur leur tête de liste, ont préféré chahuter le processus électoral et créer des blocages en rejetant toutes les propositions de l’administration relatives à un scrutin apaisé. L’Administration a fini par lui octroyer trop de concessions alors qu'elle ne voulait ni plus ni moins le report du scrutin afin que les négociations entre eux puissent aboutir. ''

Pour Habib Ndao et collaborateurs, la gauche et ses leaders ont fait montre d'un '' manque d’humilité avec un ego surdimensionné axé sur l’élection présidentielle de 2019. A vrai dire, le Sénégal ne mérite pas cette opposition dont les leaders sont créés par les médias et vite désacralisés par les urnes. ''

Ils féliciteront l’administration qui, selon eux, a réussi la prouesse d’inscrire plus de 6.000.000 de citoyens en moins de 6 mois. Au grand désarroi de l’opposition qui martelait que l’objectif de 4 millions d’inscrits n’allait pas être atteint. '' Le taux de participation 53.66 % montre encore une fois la vitalité de notre démocratie. '' Un satisfecit particulier sera décerné à la tête de liste de BBY, Mahammed​ Boun Abdallah Dionne pour son efficacité, mais aussi '' aux populations qui ont fait preuve de maturité politique et ont ainsi rejeté les oraisons funèbres des Manko, pour octroyer au Président Macky une majorité à l’assemblée nationale. '' 
Ils accuseront, pour terminer, l'opposition d'utiliser '' des dépravés et des dépressifs à travers les réseaux sociaux pour salir des institutions, des chefs religieux avant d'inviter les Ong de refuser la manipulation des lobbies.

 
Vendredi 18 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :