POINT DE VUE : Bi-nationalité déstabilisatrice (Par El hadj Malick Mbaye Maodo)


POINT DE VUE : Bi-nationalité déstabilisatrice (Par El hadj Malick Mbaye Maodo)
Nos compatriotes observent depuis quelques jours un nouveau type de débats entretenu par quelques hommes politiques sur la nationalité des uns et des autres parmi les personnes qui nous ont gouverné dans un passé récent et éloigné. Il faut le dire, à haute et intelligible voix, nous sommes en face d’un débat inutile et dangereux qui, dans un passé récent,  a réveillé ailleurs  des fantasmes et des pulsions dévastateurs.
Partout, dans les pays qui ont sombré dans la violence civile, le procèdé est le même. On commence par des quolibets, des approximations dans les interprétations des textes, des amalgames inconsciemment entretenus et des caricatures pour indexer une catégorie de citoyens et l’opposer à une autre.
Il serait peut-être temps que notre classe politique mesure  tout le danger des termes du débat. En effet, c’est par le biais de l'exacerbation des débats sur la nationalité , l'ethnie , la tribu , la communauté etc..que le Rwanda et la Côté d’Ivoire ont frôlé l'abime . De fil en aiguille, l’instrumentalisation des hommes politiques sur des faits mineurs a fini par dresser  une partie de la population contre d’autres.
En initiant des tels débats, nous réveillons , par nos prises de parole , les démons assoupis  de la discorde nationale.
Pour la majorité présidentielle à laquelle nous appartenons , l'urgence commande de placer le curseur , au plan communicationnelle , sur les réalisations que le Président Macky Sall a multipliées , en un temps record au bénéfice des populations.
Au demeurant la question de la bi-nationalité et   d'autres interrogations annexes trouvent pleinement leurs réponses dans notre charte fondamentale et dans le train de réformes audacieuses que le Chef de l'Etat soumettra incessamment à la nation par voie référendaire Souhaitons donc que la raison puisse prévaloir sur les adversités , au moins sur ce débat en cours  qui pourrait hypothéquer  la paix intérieure et  le commun vouloir  de vivre ensemble sénégalais, mais aussi détruit  nos valeurs exemplaires de tolérance et de respect mutuel .
Fille de l’Afrique et contemporaine du Génocide rwandais, notre génération sait ce que signifie « JOUER AVEC LE FEU ».

Pour nous ce discours enflammé sur la bi-nationalité  meuble notre subconscient et  oriente nos gènes vers  la prudence salutaire .

EL HADJI MALICK MBAYE MAODO
Président Mouvement Conscience Citoyenne
Gêm sa bopp
Coalition Macky 2012
Vendredi 12 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par Badou le 12/02/2016 21:35
Maye niou waye. Bingua toude macky le faible et traitre ngua yakhe. MaCKY DOU DARRA UN COMPLEXE EST UN PION DES FRANCAIS.

2.Posté par Mouminou SABALY le 13/02/2016 00:49
Diplomate de carrière , j ai eu à servir sous trois Ambassadeurs binationaux qui se glorifiaient d être francais
Aujourd'hui hui a la retraite leurs épouses , enfants et eux mêmes voyagent avec des passeports francais et sont immatriculés au Consulat de France a Dakar
Admettez que ce n est pas raisonnable de nommer ce genre d individus apatrides pour représenter notre pays a l étranger
Parmi les Ambassadeurs actuellement en poste , certains ont la nationalité USA , Canadienne ou francaise

3.Posté par le pap le 13/02/2016 06:17
merci..c'est vraiment le message a developper:RESPONSABILITE.....BRAVO essayer de communiquer encore sur la lucidite politique..la seule vraie question:Comment transformer le DESAMOUR en force ?c'est justement de continuer a rendre visible les realisations en ayant la FOI EN DIEU qui vous a si bien ELU..On a vu MITTERAND en 1988 RENVERSER ..BOULEVERSER LES REGLES DE LA science politique en se faisant reelire contre toute attente...

4.Posté par Raoulo le 13/02/2016 08:52
Eh grand tu oses dire la vérité à tes camarades, yaw dé tu risques gros...

5.Posté par Martina le 13/02/2016 15:14
Bayi leen sokhor . Je suis karimiste mais ce gar est vraiment pertinent et courageux.

6.Posté par Madiop le 13/02/2016 19:00
En tout cas je sais que nous avons tout fait nous les libéraux pour avoir Maodo mbaye a nos côtés mais il a toujours refusé de soutenir wade. Ie suis contre son mentor mais je sais c'est un homme qui a le courage de ses idées

7.Posté par Goorgorlou Wade le 17/02/2016 15:21
Il faut vérouiller l'article de la Constitution qui impose la nationalité sénégalaise à tous les candidats à la Présidence de la République. Le retour d'ascenceur pourra faire disparaître notre pays !



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016