PDS : Mise en place d'une plateforme de lutte


PDS : Mise en place d'une plateforme de lutte
Les différentes entités du parti démocratique sénégalais telles que la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL), l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) et le Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL) ont décidé de la mise en place de la plateforme des structures internes du parti démocratique sénégalais (Pds). Ladite plateforme selon une note parvenue à notre rédaction est pour une meilleure satisfaction des besoins du peuple sénégalais, et elle estime que la prise en charge effective des luttes démocratiques et du projet de société proposé par le candidat Karim Meïssa Wade pour 2017 se pose avec acuité surtout après « la séquestration inhumaine de leur Secrétaire Général National Adjoint, le Frère Oumar Sarr, par ce régime liberticide et incapable de Macky Sall ».
Elle considère, d’ailleurs devant l’histoire, que son devoir et ses responsabilités restent la préservation et la perpétuation de l’œuvre incommensurable du Président ABDOULAYE WADE, Frère Secrétaire Général National du Parti Démocratique Sénégalais. En outre, la plateforme des structures internes du PDS demande à toutes les forces vives du PDS à se lever, dans l’unité et la solidarité, sur l’étendue du territoire national, afin de mener les batailles démocratiques qui s’imposent à l’heure actuelle ; toutes les CLC (comité de liaison communal) et CLF (comité de liaison fédérale) de se réunir sous huitaine et de se mettre à la disposition de la plateforme.
Dans le même sillage, la plateforme des structures internes du PDS exige, en vertu des lois fondamentales du pays, des libertés et acquis démocratiques et du respect de la souveraineté du Peuple Sénégalais, l’ouverture d’une Information judiciaire sur les affirmations, devant Juge, de Monsieur Lamine Diack, à propos de l’utilisation de l’argent sale du dopage et de la corruption dans l’espace démocratique du Sénégal par l’opposition sénégalaise de 2012, Benno Bokk Yaakar. Mais aussi la libération immédiate et sans condition du Frère Secrétaire Général National Adjoint Oumar Sarr. 
 
Mercredi 23 Décembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :