PDS : Les femmes réformatrices réclament l’exclusion d’Aïda M'bodj


PDS : Les femmes réformatrices réclament l’exclusion d’Aïda M'bodj
 
La fédération des femmes réformatrices dans une note rendue publique pensent que l’argument selon lequel la parité est la raison pour laquelle la sœur Aïda M'bodj devrait remplacer FADA à la tête du groupe parlementaire des libéraux et démocrates est une comédie politique qui cache mal le désir profond d’humilier un homme constant qui a toujours eu le courage de ses idées.
Elles estiment ainsi qu’Aïda M'bodj à cause de sa gourmandise légendaire, est tombée dans un piège tendu par le camp des conservateurs pour briser l’entente cordiale qui existait entre elle et le frère Modou Diagne FADA. Aussi, réclament-elles l’exclusion de la sœur Aïda M'bodj pour avoir foulé au pied les décisions du congrès du 21 mars, l’instance suprême du parti.
 La fédération nationale des femmes réformatrices fustigent aussi le comportement « inélégant et inconstant des détracteurs du chef de file des réformateurs pour avoir osé porter le combat pour la survie du parti ».
La fédération nationale des femmes réformatrices pour finir, estime que la décision prise par des instances irrégulières du parti d’exclure le frère Modou Diagne FADA est nulle et de nul effet.
 
Dimanche 25 Octobre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :